Babel Finance suspend les retraits et les rachats invoquant de problèmes de liquidité.

Babel Finance suspend les retraits et les rachats invoquant de problèmes de liquidité.

Babel Finance, une plateforme asiatique de prêt de crypto a révélé qu’elle faisait face à des pressions de liquidité. En réponse, il a suspendu tous les retraits et rachats de produits sur sa plateforme pour protéger les clients.

Babel Finance a gelé les retraits en raison de pressions de liquidité inhabituelles.

Dans une annonce de la société vendredi, Babel a expliqué cette interruption. En bref, ses problèmes résultaient d’une « volatilité importante » sur le marché de la cryptographie.

Selon le communiqué : « En raison de la situation actuelle, Babel Finance est confrontée à des pressions de liquidité inhabituelles. Nous sommes en communication étroite avec toutes les parties liées sur les mesures que nous prenons afin de protéger au mieux nos clients.« 

Pour rappel, Babel, qui compte 500 clients et se limite au bitcoin, à l’ethereum et aux stablecoins, a levé 80 millions de dollars lors d’un cycle de financement le mois dernier, le valorisant à 2 milliards de dollars. Il avait terminé l’année dernière avec 3 milliards de dollars de soldes de prêts à son bilan.

Au cours du week-end, le marché de la cryptographie a plongé à son plus bas niveau depuis décembre 2020. Cela a déclenché un flot de liquidations et a même forcé MicroStrategy à fournir plus de garanties pour son prêt Silvergate.

Voir également : Circle annonce le lancement d’un nouveau stablecoin soutenu par des réserves en euros, Euro Coin.

Un risque de liquidation plus élevé pour les plateformes de prêts

Comme le souligne Babel, certaines institutions du secteur ont maintenant connu des « événements de risque favorables ». Cela ont exercé une pression sur la liquidité des entreprises. Parmi ces institutions se trouve Celsius, une autre plate-forme de prêt cryptographique qui a été contrainte de suspendre les retraits alors qu’elle luttait pour refinancer les prêts d’Oasis. 

Une autre est la société de capital-risque Three Arrows Capital (3AC), qui est aux prises avec des rumeurs de liquidation imminente depuis des jours. Certains des partenaires de la société ont révélé que 3AC avait cessé de les contacter. Pourtant, le co-fondateur de la société affirme que son équipe « communique avec les parties concernées ».

La nouvelle survient après que Binance, la plus grande bourse de crypto-monnaie, a annoncé lundi qu’elle suspendait les retraits de bitcoins.

En effet, les plateformes de prêt cryptographiques utilisent souvent des garanties d’actifs numériques pour utiliser des prêts dans l’espace DeFi. Cela afin de regarantir les dépôts des utilisateurs pour des rendements plus élevés. Cependant, en période de ralentissement du marché, ces prêts sont exposés à un risque de liquidation plus élevé. 

A découvrir : Binance envisage de réintégrer le marché coréen après une interruption de 2 ans de ses services.

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires