Aujourd’hui en financement: Rivalry, Hardbacon, Facedrive, DataJoy, Mavennet


Cinq startups associées au Canada ont récemment annoncé de nouvelles rondes de financement pour alimenter leur croissance. Voici les dernières nouvelles sur qui a collecté, combien, auprès de qui et à quoi ils vont investir les nouveaux fonds.

Rivalry lève un tour de série A de 20 millions de dollars américains

Rivalry, basé à Toronto, qui propose une plate-forme de paris sur les sports électroniques, a levé un tour de financement de série A de 20 millions de dollars américains.

La rivalité a également révélé son intention de poursuivre une offre publique initiale.

Les investisseurs de la ronde n’ont pas été divulgués, mais un porte-parole de Rivalry a déclaré à BetaKit qu’ils étaient «presque tous des investisseurs institutionnels», qui venaient principalement d’Amérique du Nord, ainsi que certains d’Europe et d’Australie.

Rivalry vise à offrir des paris légaux et réglementés sur les sports électroniques et les sports traditionnels, avec des plans pour s’étendre au marché des casinos. La plate-forme est destinée aux utilisateurs du jeune millénaire et de la génération Z.

La startup a été fondée en 2017 et son équipe compte actuellement 60 personnes. Le nouveau financement sera utilisé pour aider à étendre l’expansion internationale de Rivalry grâce à son programme de licences multi-pays.

En plus du nouveau financement, Rivalry a également révélé son intention de poursuivre un premier appel public à l’épargne, qu’elle prévoit conclure plus tard cette année sur une bourse canadienne.

Hardbacon crowdfunds 1,1 million de dollars de FrontFundr

La start-up montréalaise spécialisée en intelligence artificielle (IA) et FinTech, Hardbacon, a annoncé qu’elle avait levé 1,1 million de dollars de financement via la plateforme de financement participatif FrontFundr. Ce nouvel afflux de capitaux porte à ce jour le financement total de Hardbacon à environ 2,2 millions de dollars.

La startup a déclaré que le financement provenait de plus de 800 investisseurs. Les nouveaux fonds permettront à Hardbacon d’accélérer la croissance de son application de gestion des finances personnelles en améliorant ses outils de comparaison de produits financiers, comme les cartes de crédit.

CONNEXES: Avec de nouveaux dirigeants et de nouveaux produits, Koho se dit prêt à devenir la principale banque challenger du Canada

L’application mobile de Hardbacon a été conçue pour permettre aux utilisateurs de mieux suivre leurs investissements et de prendre de meilleures décisions financières. L’application mobile de Hardbacon est liée aux comptes de ses utilisateurs et les aide à planifier, budgétiser et investir.

Ce mois-ci, Hardbacon a révélé son intention de devenir publique en 2021. La startup n’a pas encore révélé sur quel échange elle figurerait mais a retenu les services d’un avocat pour l’aider à une introduction en bourse.

Facedrive reçoit 2,5 millions de dollars du gouvernement de l’Ontario

Facedrive, une entreprise de technologie basée en Ontario qui offre un service de covoiturage et plusieurs autres produits, a obtenu 2,5 millions de dollars du gouvernement de l’Ontario.

Le nouveau financement aidera Facedrive, basé en Ontario, à accélérer le déploiement de sa technologie TraceSCAN.

Les fonds ont été fournis à Facedrive par le biais du Fonds Ontario Ensemble de 50 millions de dollars, qui a été lancé l’année dernière pour aider les entreprises à restructurer leurs opérations afin de soutenir la lutte de la province contre la pandémie du COVID-19.

Le financement sera utilisé pour accélérer le déploiement de la technologie TraceSCAN de Facedrive, qui alerte les travailleurs s’ils ont été en contact avec des personnes testées positives au COVID-19.

Les offres de Facedrive comprennent une application de télé-assistance, une application de traçage COVID-19 et une boutique en ligne, parmi quelques autres produits technologiques. L’année dernière, un rapport du Globe and Mail indiquait que Facedrive avait connu une activité de négociation inhabituelle depuis son introduction en bourse et qu’une société de vente à découvert avait soulevé des questions sur le modèle commercial de l’entreprise ainsi que sur l’histoire de son PDG, Sayan Navaratnam.

Facedrive a également récemment conclu un partenariat avec l’Université de Waterloo pour lancer HiPanda, une plateforme qui permet aux utilisateurs d’exprimer leurs préoccupations en matière de santé mentale, de prendre des rendez-vous virtuels avec des coordonnateurs du bien-être et d’accéder à des ressources en santé mentale.

DataJoy prévoit de s’étendre à Vancouver avec un financement de 6 millions USD

DataJoy, une start-up FinTech qui cherche à aider les entreprises à suivre les informations financières, a levé un financement de démarrage de 6 millions de dollars américains.

Selon TechCrunch, le tour a été dirigé par Foundation Capital, avec la participation de Quarry VC, Partech Partners, IGSB, Bow Capital et Silicon Valley Bank. Le cofondateur et directeur des produits de la startup, Ken Wong, a déclaré à Techcouver que les nouveaux fonds seraient principalement utilisés pour élargir l’équipe de recherche et développement de la société.

CONNEXES: Le géant de la FinTech Brex ouvre son premier bureau international à Vancouver

DataJoy propose des analyses de revenus basées sur l’IA pour les entreprises SaaS. Selon Techcouver, la startup est actuellement entièrement distante, mais Wong et de nombreux membres de l’équipe de développement de la startup sont basés à Vancouver.

Avant de co-fonder DataJoy, Wong a travaillé pour la société de logiciels Tableau, où il était responsable des activités d’IA et d’apprentissage automatique. DataJoy s’attend à avoir éventuellement une présence à Vancouver ainsi qu’à San Mateo, en Californie.

Mavennet reçoit 1,1 million de dollars du gouvernement fédéral

La société torontoise Mavennet recevra 1,1 million de dollars au cours des deux prochaines années pour mettre à l’essai sa solution technologique pour l’industrie sidérurgique canadienne.

L’entreprise a reçu un financement de Solutions innovantes Canada, un programme fédéral qui aide les petites entreprises à relever les défis du gouvernement. Mavennet travaillera avec divers ministères et l’industrie canadienne de l’acier au cours des 15 prochains mois pour tester sa technologie.

Mavennet a développé un système de traçage numérique qui utilise à la fois la blockchain et l’IA pour aider à rationaliser la chaîne d’approvisionnement de l’acier. Il vise à offrir une visibilité sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement et à permettre aux entreprises de capturer et d’échanger des informations sur la production, la transformation, le transport et l’inspection.

Source de l’image Unsplash. Photo de Good Faces.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires