Aujourd’hui en financement: Kaloom, Bast Fiber Technologies, Arcturus, ChopValue, StoryTap, OpenUnit


Six entreprises technologiques canadiennes ont récemment obtenu un financement. Voici les dernières nouvelles sur qui a collecté des fonds, combien, auprès de qui et à quoi ils prévoient d’investir le nouveau capital.

Alternative Capital Group devient actionnaire majoritaire de Kaloom

La société montréalaise Kaloom a levé des fonds supplémentaires auprès de la firme montréalaise Alternative Capital Group (ACG), qui est maintenant devenue l’actionnaire majoritaire de Kaloom.

Kaloom n’a pas divulgué la taille de l’investissement, mais a noté qu’il porte à ce jour l’investissement total de la start-up en série A à 39,2 millions de dollars canadiens (32,5 millions de dollars américains). Kaloom a annoncé pour la dernière fois le capital de la série A en 2018, le rapportant comme une série A1 de 10 millions de dollars.

La société prévoit d’utiliser le nouveau financement pour intensifier sa stratégie de commercialisation et accélérer le déploiement et l’adoption de sa solution Unified Edge. Dans le cadre de la ronde, Kaloom a ajouté Stéphane Boisvert à sa présidence. Boisvert a précédemment occupé des postes de direction chez Pivotal, Bell, Sun Microsystems et IBM. Le fondateur de Kaloom, Laurent Marchand, conserve son rôle de PDG.

Fondée en 2014, Kaloom propose une «solution de mise en réseau native cloud entièrement programmable et automatisée» pour les centres de données périphériques. Les centres de données Edge sont des centres de données situés à proximité des populations qu’ils desservent et qui fournissent des ressources de cloud computing aux utilisateurs finaux. Les centres de données Edge sont généralement plus petits que les centres de données centraux, avec lesquels ils interagissent généralement.

Bast Fiber Technologies obtient 8,5 millions de dollars canadiens

La start-up de technologies propres basée à Victoria, Bast Fiber Technologies (BFT), a obtenu un tour de série A de 8,5 millions de dollars canadiens (7 millions de dollars américains) de la société de capital-investissement américaine Merida Capital Holdings. Le cycle a également impliqué «une participation significative des [BFT] actionnaires. »

Fondée en 2016, BFT est une société d’ingénierie et de fabrication qui développe des améliorations protégées par la propriété intellectuelle pour le chanvre, le lin et d’autres fibres libériennes. La société prévoit d’investir le nouveau financement dans l’expansion de sa capacité de fabrication «pour répondre à la forte demande du marché» qu’elle constate.

«Avec ce financement à notre actif, nous pouvons achever la construction finale de notre site de fabrication européen, poursuivre l’investissement dans notre chaîne d’approvisionnement en matières premières et entrer dans la commercialisation à grande échelle», a déclaré Noel Hall, PDG de BFT.

Arcturus lève 6 millions de dollars canadiens

Arcturus, une start-up logicielle basée à Halifax et Los Angeles, a levé 6 millions de dollars canadiens (5 millions de dollars américains) en financement d’amorçage dirigé par BITKRAFT Ventures.

Le tour a également vu la participation de HBSE Ventures, NTT Docomo Ventures, Build Ventures et d’autres investisseurs individuels, dont Marc Merril de Riot Games et Craig Kallman d’Atlantic Records.

Fondée en 2016, Arcturus propose des logiciels de post-production et de streaming, spécialisés dans les vidéos volumétriques. La vidéo volumétrique utilise une gamme de caméras et de capteurs de profondeur pour créer des modèles 3D photoréalistes. Selon Arcturus, ces hologrammes conviennent naturellement aux expériences spatiales interactives telles que la réalité augmentée (AR) et la réalité virtuelle (VR).

La startup vise à apporter une vidéo volumétrique en direct et réactive à un large éventail de secteurs, notamment le commerce électronique, la musique, le sport et les jeux. Arcturus prévoit d’utiliser le financement pour faire évoluer son équipe de développement de logiciels, se concentrer sur la croissance des ventes et élargir sa gamme de produits en vue d’ajouter des fonctionnalités de diffusion en direct.

ChopValue obtient 3,15 millions de dollars

ChopValue, une start-up de technologies propres basée à Vancouver, a obtenu un financement de 3,15 millions de dollars dirigé par les actionnaires existants Fulmer & Company Investments et Active Impact Investments.

La ronde a également impliqué la participation de BDC Capital, Exportation et développement Canada. La startup a déclaré avoir également reçu «un investissement majeur» de Craig Miller, ancien CMO et CPO de Shopify.

Fondée en 2016, ChopValue conçoit et fabrique des produits «d’économie circulaire» à base de baguettes recyclées. La start-up prévoit d’utiliser le nouveau financement pour étendre ses opérations au Canada et aux États-Unis, développer son réseau de franchises d’économie circulaire et mettre plus de produits sur le marché en utilisant son concept de micro-usine.

Selon ChopValue, l’entreprise a connu un bon début d’année 2021 entre des ventes record au premier trimestre, l’expansion de son offre de produits chez Nordstrom et de nouveaux partenariats avec EFFYDESK et la Baie d’Hudson. ChopValue a également ajouté des «emplacements stratégiques de franchise de micro-usines» à Calgary, Montréal, Singapour et Fraser Valley, et a obtenu la certification B-Corp.

StoryTap lève 2,77 millions de dollars canadiens

StoryTap de Vancouver, qui offre une plateforme de narration vidéo, a levé 2,77 millions de dollars canadiens (2,3 millions de dollars américains) en financement d’amorçage dirigé par Refinery Ventures et StandUp Ventures.

Dans le cadre de la ronde, Tim Schigel de Refinery Ventures et Michelle McBane de StandUp Ventures ont rejoint le conseil d’administration de StoryTap.

Fondée en 2015, StoryTap a pour objectif de fournir une vidéo sociale à grande échelle. L’entreprise sert des clients comme Reckitt Benckiser, UCLA et Canadian Tire, avec des témoignages vidéo. StoryTap prévoit d’utiliser le nouveau financement pour répondre à la demande croissante de sa plate-forme en Amérique du Nord et dans le monde.

OpenUnit obtient 1,2 million de dollars canadiens

La start-up de logiciels basée à Toronto, OpenUnit, a obtenu un financement de démarrage de 1,2 million de dollars canadiens (1 million de dollars américains). Garage Capital, Advisors Fund, Insite Property Group et un groupe d’investisseurs providentiels, dont un certain nombre d’experts en self-stockage, ont participé à la ronde.

Fondée en 2019, OpenUnit est une solution logicielle pour l’industrie du self-stockage qui permet aux propriétaires de commercialiser et de gérer les opérations quotidiennes de leurs installations. L’année dernière, OpenUnit a participé à YCombinator. La startup prévoit d’investir le nouveau capital dans le développement de produits et d’élargir son personnel au cours des six prochains mois.

En plus du nouveau financement, OpenUnit a annoncé son acquisition d’Affiga, une start-up d’enrichissement de données basée à San Francisco pour un montant non divulgué. OpenUnit a déclaré que l’acquisition d’Affiga permettra à la startup d’améliorer sa compréhension de qui loue chez eux et d’améliorer son expérience client.

Photo de Bast Fiber Technologies via LinkedIn

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Quand atteindra-t-il 1 $ ?

Même après avoir gagné environ 260% en 2021, la pièce Everipedia continue de présenter des perspectives de prix optimistes. Selon WalletInvestor, le prix d’IQ atteindra