Aujourd’hui en financement: Cape Privacy, Plooto, Lumeto, ReelData, Heirlume, Axya


Six startups technologiques canadiennes ont récemment obtenu de nouvelles rondes de financement pour alimenter leur croissance. Voici les dernières nouvelles sur qui a levé, combien, auprès de qui et à quoi ils prévoient d’investir le nouveau capital.

Cape Privacy obtient un tour de série A de 24,8 millions de dollars

Cape Privacy, une start-up d’apprentissage cryptée basée à Halifax et à New York, a levé 24,8 millions de dollars canadiens (20 millions de dollars américains) dans le cadre d’un financement de série A dirigé par Evolution Equity Partners de New York. Fondée en 2018, Cape Privacy propose une plate-forme basée sur la cryptographie qui permet aux entreprises de collaborer sur des modèles d’apprentissage automatique «sans compromettre les données propriétaires ou confidentielles».

Le cycle a également vu la participation de nouveaux investisseurs Tiger Global Management, Ridgeline Partners et Tom Noonan de Downing Lane, ainsi que des investisseurs existants Boldstart Ventures, Version One Ventures, Haystack, Radical Ventures, le cofondateur de StartupNorth, Jevon MacDonald, co-fondateur et conseil d’administration de Coinbase membre Fred Ehrsam, et un groupe d’autres investisseurs individuels.

«Au cours de l’année écoulée, nous avons constaté une demande croissante de la part des institutions financières qui souhaitent enrichir leurs modèles d’apprentissage automatique grâce à des sources de données externes, notamment des sociétés de vente au détail et de cartes de crédit», a déclaré Ché Wijesinghe, PDG de Cape Privacy. «L’accès à ces données exclusives peut fournir aux entreprises de services financiers un avantage concurrentiel.»

Dans le même temps, a déclaré Wijesinghe, les organisations doivent garantir la confidentialité de leurs données. La plate-forme de sa startup vise à permettre aux scientifiques des données de plusieurs organisations de collaborer en toute sécurité au développement de modèles.

L’année dernière, la startup a levé un tour de table de 5 millions de dollars dirigé par Boldstart et Version One, avec la participation de Haystack, Radical et Faktory Ventures.

Plooto clôture la série A de 8 millions de dollars

La start-up de logiciels FinTech de Toronto, Plooto, a levé une ronde de 8 millions de dollars canadiens de série A dirigée par FINTOP Capital, qui a été formée par un groupe qui comprend les cofondateurs de Square et S1 Corp. Cette ronde a également vu la participation de Luge Capital de Toronto et d’Inovia Capital de Montréal .

Plooto prévoit d’utiliser le nouveau financement pour améliorer ses capacités de gestion des flux de trésorerie pour les petites et moyennes entreprises en Amérique du Nord. Fondée en 2015, Plooto est au service des entreprises avec sa plateforme automatisée de paiements et de créances B2B «tout-en-un».

«Les paiements sont la composante la plus critique et la plus chaotique de la gestion des flux de trésorerie, car une grande majorité d’entreprises s’appuient encore sur des méthodes anciennes et sur papier pour effectuer des transactions entre elles», a déclaré Hamed Abbasi, co-fondateur et PDG de Plooto. «Plooto a pour mission de changer cela et grâce à ce financement, nous serons en mesure de servir un plus grand nombre d’entreprises en Amérique du Nord.»

Dans le cadre de la ronde, John Philpott, associé général chez FINTOP, rejoindra le conseil d’administration de Plooto, tandis que l’ancien dirigeant de Xoom et PayPal, et actuel associé général de Luge Capital, Karim Gillani, servira de conseiller à la société.

Lumeto, incubé par Dark Slope, obtient 3 millions de dollars

Les studios Dark Slope de Toronto ont lancé Lumeto, une nouvelle entreprise d’apprentissage immersif, annonçant qu’elle a levé 3 millions de dollars dans le cadre d’une ronde de financement qu’elle classe comme une «pré-série A.» dirigé par le nouvel investisseur Mars IAF. Telus Ventures et Golden Ventures ont également participé, avec les investisseurs originaux Radical Ventures et Globalive Capital.

Fondé en 2018, Dark Slope se décrit comme un studio de production virtuelle «axé sur la création de nouvelles formes de divertissement», des jeux vidéo à la réalité virtuelle. Selon Dark Slope, Lumeto est une plate-forme d’apprentissage axée sur la réalité mixte pour les institutions.

Adapté aux organisations formant des travailleurs de première ligne dans les secteurs de la santé et de la sécurité publique, Lumeto vise à permettre aux établissements de déployer des simulations de formation et d’évaluation immersives, permettant à leurs employés de se recycler ou de se perfectionner facilement à distance. Avant son lancement public, Lumeto avait incubé à l’intérieur de Dark Slope pendant un an et demi alors qu’il développait sa technologie et établissait ses premiers partenariats industriels.

ReelData lève un tour de table de 2,5 millions de dollars

ReelData, une start-up basée à Halifax sur l’intelligence artificielle (IA) dans les technologies propres, a levé 2,5 millions de dollars en financement de démarrage auprès du fonds Ocean and Seafood Fund de S2G Ventures. Fondée en 2018 par Mathew Zimola et Hossein Salimian, ReelData vise à résoudre certains des problèmes de durabilité associés à la production alimentaire grâce à l’aquaculture terrestre.

ReelData prévoit d’utiliser cet argent pour faire évoluer son logiciel automatisé d’alimentation des poissons dans l’industrie terrestre, développer sa caméra d’estimation de la biomasse et créer une plate-forme d’analyse prédictive de la santé. Afin de se rapprocher de ses clients, la startup envisage également d’ouvrir un nouveau bureau en Europe.

CONNEXES: Sept startups du Canada atlantique à surveiller en 2021

La plate-forme de gestion agricole basée sur l’IA de ReelData fournit aux clients les données dont ils ont besoin pour les aider à produire un plus grand nombre de poissons sains de manière plus rentable. Selon la startup, la pisciculture sur terre «représente ce que nous croyons être l’une des meilleures voies pour nourrir la société de manière durable et délicieuse».

La startup a déclaré qu’elle servait actuellement «certaines des plus grandes entreprises de pêche terrestres du monde», y compris Atlantic Sapphire. ReelData affirme que du point de vue de la production alimentaire, le poisson est plus efficace à produire que les alternatives du marché comme le poulet ou le bœuf, et l’élevage sur terre évite la contamination et les fuites et permet de réduire les coûts de transport et les émissions. ReelData a déjà reçu un financement de Technologies du développement durable Canada (TDDC), du concours Sprint 2019 d’Innovacorp et de Volta.

Heirlume clôture un tour de table de 1,7 million de dollars

Heirlume, une start-up de legaltech basée à Toronto, a clôturé un tour de table de 1,7 million de dollars pour sa plate-forme de recherche et d’enregistrement de marques basée sur l’IA. La ronde a vu la participation de MaRS IAF, Backbone Angels, Future Capital et Angels of Many.

Heirlume vise à rendre le processus complexe de marquage rapide, précis et abordable. L’an dernier, Julie MacDonell, cofondatrice et chef de la direction de Heirlume, a obtenu un financement de 150 000 $ du programme SheBoot, basé à Ottawa. Selon MacDonnell, jusqu’à 85 pour cent des petites entreprises subissent une contrefaçon de marque et «plus de la moitié d’entre elles sont obligées de fermer ou de changer de marque» en conséquence.

Le cycle représente le premier investissement à la fois pour Future Capital et pour Backbone Angels, récemment lancé, qui a été fondé par des femmes leaders de Shopify pour soutenir les fondatrices et non binaires.

Axya lève 1,5 million de dollars pour se développer en Ontario et aux États-Unis

La startup montréalaise en automatisation industrielle Axya (anciennement connue sous le nom de GRAD4), a levé un tour de table de 1,5 million de dollars dirigé par Ecofuel et Desjardins Capital, avec la participation de Real Ventures.

Fondée en 2019, Axya se concentre sur l’expansion du potentiel de fabrication des entreprises, dans le but de rationaliser l’externalisation locale et de simplifier le processus de gestion de la chaîne d’approvisionnement. L’entreprise prévoit utiliser le nouveau financement pour étendre sa portée en Ontario et dans le nord-est des États-Unis, et développer de nouvelles fonctionnalités logicielles pour réduire les obstacles associés à l’ajout de nouveaux fournisseurs.

La plate-forme d’Axya aide les acheteurs manufacturiers à communiquer avec leurs fournisseurs via son marché de pièces, son système de messagerie intégré et son visualiseur de conception assistée par ordinateur (CAO) pour la passation de marchés de pièces personnalisées.

Photo de l’équipe Plooto, gracieuseté de Plooto

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires