Aristote en tant que rédacteur? Anciennes règles de persuasion


Il y a très, très longtemps, vers le 5ème siècle avant JC dans la Grèce antique, il y avait un groupe d’enfants branchés appelés les Sophistes qui aimé parler.

En fait, pas seulement parler. Ils ont adoré apprendre aux gens à débattre et à trouver des arguments convaincants pour influencer les opinions et les croyances des autres grâce à la rhétorique.

La rhétorique est l’art d’utiliser le langage à des fins persuasives. Pas contrairement à la rédaction.

Ainsi, les sophistes voyageaient de ville en ville, séjournant dans les plus belles maisons 4 étoiles en briques de terre crue, mangeant les meilleurs sandwichs au sanglier rôti et portant les tuniques et les sandales les plus chaudes du coin.

Ils étaient très des professionnels populaires et bien rémunérés qui savaient impressionner et convaincre un public.

Malgré leur popularité, un gars craignait que leurs méthodes de persuasion soient un peu trop émotionnelles, un peu trop fleuries, un peu trop absentes, eh bien… preuve.

Aristote en tant que rédacteur?

Aristote était également bien versé dans la rhétorique et la persuasion, et il pensait que certains des sophistes pourraient utiliser la rhétorique pour manipuler en se concentrant trop sur l’émotion, et plutôt facilement laver le «fait» avec de grands coups de pinceau.

Ce n’est pas qu’il était contre la persuasion. Lorsque vous avez un message important qui peut inspirer, éduquer ou aider les gens, vous devez être en mesure de le communiquer.

Il croyait qu’il y avait un meilleure façon de persuader les gens sans utiliser témoignages gonflés, surligneur jaune, fausse rareté, trop de poésie et de langage fantaisiste.

Ainsi, Aristote (comme n’importe quel rédacteur en chef) a proposé ses propres règles de persuasion.

Et même si ces règles datent de plus de 2300 ans, lorsque vous les appliquez à votre rédaction, vous avez quelque chose d’authentique qui convainc et intègre également.

Prenez un café et écoutez notre homme du moment, Aristote.

Lorsque vous écrivez votre page de vente, une copie Web ou une lettre à votre membre du Congrès, incluez sa sagesse.

Ethos (Montrez votre belle morale)

Aristote a dit à peu près qu’avoir une bonne moralité et un caractère hors du commun ne suffisait pas; vous deviez établir cela auprès de votre public.

En d’autres termes, peu importe à quel point vous êtes une personne merveilleuse et éthique si vous ne le communiquez pas.

Il ne s’agit pas de mettre en avant, mais plutôt de révéler votre personnage de différentes manières:

  • Partage d’expériences personnelles. (Prouvez que vous savez ce que vit votre public.)
  • Éviter les langues inaccessibles. (Oubliez le jargon ou les discours fantaisistes. Utilisez simplement des paroles simples, s’il vous plaît.)
  • Montrer que vous avez un réel désir d’aider. (Offrez une généreuse garantie de remboursement si vous ne pouvez pas.)
  • Démontrer que vous avez l’expertise et les connaissances nécessaires pour ce que vous dites que vous pouvez faire. (Donnez des témoignages et indiquez toutes les informations d’identification que vous pourriez avoir.)
  • Montrer que vous êtes personnellement expérimenté dans ce que vous dites que vous pouvez faire. (Vous êtes allé là où vos lecteurs sont maintenant et avez trouvé le succès qu’ils souhaitaient? Faites-leur savoir votre histoire.)

Ethos est une force persuasive puissante – ne l’ignorez pas.

Logos (Donne leur preuve, pas piffle!)

Aristote était assez chaud sur l’utilisation de Logos. (Pas le genre d’image d’entreprise aux couleurs vives, mais le mot grec pour «mot» ou «raison», et lié à notre propre mot logique.)

Pour le dire simplement, logos signifie que si vous voulez faire valoir un point, vous feriez mieux de le sauvegarder avec une preuve. Vous ne pouvez pas simplement faire des promesses de tarte dans le ciel.

C’est ce qui distingue vraiment Aristote des sophistes, et cela peut aussi vous différencier en tant que rédacteur publicitaire… si vous:

  • Évitez toute ambiguïté. (Échangez vos «choses» et vos «choses» contre des détails concrets et remplacez les superlatifs par des avantages et des résultats à toute épreuve.)
  • N’utilisez pas d’hyperbole. (Ne leur dites pas que leur vie sera géniale après avoir lu votre ebook. Informez-les de ce qu’ils en tireront réellement et de ce qu’ils pourront en faire.)
  • Suivez chaque point que vous faites avec preuve. (Méfiez-vous des phrases comme «Nous savons tous que…» ou «Il est important de…» Faites des recherches, prouvez-le et gagnez-les.)

Pathétique (Attrape les sentiment quelque chose)

Pathétique C’est le rôle dans lequel les sophistes étaient très bons parce que cela signifie attiser les émotions.

Aristote était tout pour faire bouger les gens émotionnellement pour aider à la persuasion, tant que cela était basé sur le son Ethos et soutenu par un fidèle Logos.

Pour déclencher ces points émotionnels dans votre copie convaincante et authentique, vous voudrez:

  • Utilisez des histoires pour améliorer la visualisation. (Soyez descriptif de la douleur ou du problème de vos lecteurs et utilisez des exemples frappants de ce à quoi pourrait ressembler leur vie.)
  • Posez des questions pour vous engager. (Ceci est particulièrement utile lorsqu’une réponse prouve votre argument ou les amène à articuler leur problème.)
  • Faites en sorte que votre écriture se déroule naturellement. (Écrivez de votre propre voix, créez du suspense et attirez l’attention de votre lecteur.)
  • Gardez la fin de votre argument pour une grande poussée de pathétique – de pulsion émotionnelle – qui fait bouger votre public (pour passer à l’action)!

Je parie qu’Aristote aurait été une force persuasive avec laquelle il faut compter s’il était rédacteur aujourd’hui.

Je suis également assez convaincu qu’il utiliserait sa persuasion avec intégrité – pour révéler la valeur à ceux qui en avaient besoin – et non pour manipuler afin de réaliser une vente.

Donc, si vous avez envie de suivre les traces d’Aristote (barbe et tunique en option), revérifiez votre copie pour vous assurer qu’elle affiche votre caractère robuste, est étayée par de nombreuses preuves et suscite suffisamment les émotions de votre public pour passer à l’action.

Remarque: JavaScript est requis pour ce contenu.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires