AQC Capital obtient 64 millions de dollars pour un deuxième fonds d’investissement en démarrage technologique


La société montréalaise AQC Capital, anciennement connue sous le nom d’Anges Québec Capital, a créé un nouveau fonds de 64 millions de dollars pour alimenter la croissance des startups technologiques à travers la province.

The fund, Anges Québec Capital II, is sponsored by Investissement Québec and Teralys Capital, in collaboration with the Caisse de dépôt et placement du Québec, the Fonds de solidarité FTQ, Fondaction, and Finalta.

Le fonds vise à soutenir les startups québécoises innovantes.

À travers ce fonds, l’AQC et ses bailleurs de fonds visent à soutenir le développement de startups québécoises innovantes et à contribuer à accélérer leurs ambitions de croissance à l’international.

« En s’ouvrant davantage à notre propre écosystème et au réseau de co-investisseurs potentiels à travers le Canada, AQC Capital pourra mobiliser davantage d’acteurs capables de propulser nos entreprises les plus prometteuses vers l’avant pour renforcer la compétitivité du Québec et assurer son rayonnement international », a déclaré Serge Beauchemin, associé directeur chez AQC.

Fondé en 2012, AQC est un fonds de capital de risque qui s’associe à Anges Québec pour ses investissements. Selon AQC, l’annonce de la recapitalisation du fonds comprend une mise à jour de sa vision, qui verra AQC se concentrer davantage sur l’accompagnement des entrepreneurs.

Pour ce faire, en plus de co-investir aux côtés d’Anges Québec, l’AQC s’est maintenant associée au réseau d’Anges Québec pour offrir aux entrepreneurs un accompagnement par ses anges investisseurs. Anges Québec se compose d’un réseau de 230 investisseurs providentiels qui prétend que ses membres ont investi plus de 117 millions de dollars dans l’économie québécoise et compte plus de 157 entreprises en portefeuille.

CONNEXES : Geneviève Tanguay nommée nouvelle PDG d’Anges Québec

AQC gère actuellement plus de 150 millions de dollars. À ce jour, AQC a investi dans 53 entreprises, soutenant des entreprises à divers stades d’amorçage et de démarrage, avec un accent particulier sur les secteurs des technologies propres, médical, financier, industriel, de l’intelligence artificielle et des logiciels. Le premier fonds de 86 millions de dollars d’AQC, lancé en 2012, a soutenu des startups technologiques comme BonLook, MIMs, Moka et Sportlogiq.

« En misant sur des investisseurs providentiels d’expérience, nous sommes confiants de voir émerger de nouvelles entreprises prometteuses qui contribueront au dynamisme de notre écosystème entrepreneurial pour de nombreuses années à venir », a déclaré Guy LeBlanc, président et chef de la direction d’Investissement Québec.

Maxime-Jean Gérin, président et chef de la direction de Finalta Capital, a qualifié le nouveau fonds « d’actif stratégique pour les investisseurs providentiels d’Anges Québec », ajoutant qu’il «[reaffirms] l’importance de leur partenariat unique dans l’écosystème canadien du capital de risque.

CONNEXES: Mogo va acquérir Moka dans le cadre d’un accord de 64 millions de dollars alors qu’il cherche à lancer la négociation gratuite d’actions

« Le capital-investissement est essentiel à la croissance des jeunes entreprises innovantes au stade du démarrage, a déclaré Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie du Québec. « Le fonds Ange Québec Capital II répond à une demande claire de nos entrepreneurs pour combler une lacune dans la chaîne du capital.

L’AQC espère que le nouveau fonds apportera aux entrepreneurs le soutien dont ils ont besoin pour faire croître leur entreprise, créer des emplois et générer des « retombées durables » au Québec.

Image vedette par Shawn Lee via Unsplash

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires