ApplyBoard lève 375 millions de dollars canadiens de série D à une valorisation de 4 milliards de dollars


Après une année bien remplie, ApplyBoard de Kitchener-Waterloo a obtenu un financement de série D de 375 millions de dollars canadiens (300 millions de dollars américains) pour soutenir ses efforts d’expansion internationale.

La ronde de financement entièrement en actions a été dirigée par le Conseil du régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (OTPPB) par le biais de sa plateforme d’innovation pour les enseignants (TIP), qui se concentre sur la fourniture de capital-risque à un stade avancé et d’investissements en capitaux propres de croissance aux entreprises technologiques. Les investisseurs existants d’ApplyBoard Fidelity Management & Research, BDC, Harmonic, Index Ventures, Garage Capital et Blue Cloud Ventures ont également participé.

« Nous sommes au bon moment et [the] au bon endroit en raison de la façon dont le monde s’ouvre.
-Martin Basiri, PDG d’ApplyBoard

Le financement fait suite à une année de croissance significative pour ApplyBoard, alimentée par la transformation numérique dans le secteur du recrutement d’étudiants internationaux. Un peu plus d’un an après avoir augmenté son cycle de série C, le PDG et cofondateur d’ApplyBoard, Martin Basiri, a déclaré à BetaKit que la startup avait décidé de lever des capitaux de série D plus tôt que prévu initialement pour tirer parti de cet élan.

La startup prévoit d’utiliser les nouveaux capitaux pour élargir son équipe, soutenir sa récente expansion en Australie, aux États-Unis (États-Unis) et au Royaume-Uni (Royaume-Uni) et développer sa technologie.

Le cycle, qui a été signalé pour la première fois par le Globe and Mail comme un cycle de 230 millions de dollars américains, porte le financement total d’ApplyBoard à ce jour à 600 millions de dollars canadiens (475 millions de dollars américains). La startup basée à Kitchener-Waterloo affirme que le nouveau financement lui confère une valorisation post-monnaie de 4 milliards de dollars canadiens (3,2 milliards de dollars américains), le double de la série C de 100 millions de dollars de la société en mai 2020, qui a été suivie d’une extension de 70 millions de dollars en septembre.

Le cycle de la série D comprenait un volet secondaire pour les employés d’ApplyBoard et les premiers investisseurs. La société n’a pas divulgué la taille et la partie qui consistait en un financement secondaire.

Fondé en 2015 par Martin et ses deux frères Meti (CMO) et Massi Basiri (COO), ApplyBoard propose un logiciel qui aide les étudiants internationaux à postuler pour étudier à l’étranger. Le trio a quitté l’Iran pour le Canada en tant qu’étudiants internationaux. Après avoir rencontré les défis associés aux processus de candidature existants aux collèges et universités, le groupe a décidé de lancer ApplyBoard pour aider les autres à suivre leurs traces.

CONNEXES: ApplyBoard lève 100 millions de dollars canadiens et revendique une valorisation de licorne de 2 milliards de dollars

ApplyBoard affirme avoir connu une croissance significative au cours de l’année écoulée, malgré une baisse de son marché de 75 % pendant la pandémie, compte tenu des restrictions de voyage mises en place pour ralentir la propagation de COVID-19, ce qui a empêché de nombreux étudiants de traverser les frontières internationales.

La plateforme de recrutement basée sur l’intelligence artificielle de la startup, qui relie les étudiants et les établissements d’enseignement postsecondaire et rend le processus de candidature international plus facile et numérique, était bien placée pour croître lors de la transformation numérique qui a eu lieu dans le secteur au cours de la dernière année.

Selon Basiri, ApplyBoard n’a toujours pas entièrement dépensé son capital de série C. En conséquence, il a déclaré que le nouveau financement de la start-up de série D «renforce» simplement son bilan et donne à ApplyBoard le capital dont il a besoin pour tirer parti de sa croissance récente.

CONNEXES: Georgian double son Top Hat avec un investissement de 130 millions de dollars US

Le financement aidera également ApplyBoard à capitaliser sur la demande croissante des étudiants souhaitant étudier à l’étranger alors que les frontières internationales commencent à s’ouvrir à nouveau. ApplyBoard prétend avoir servi 200 000 étudiants à ce jour et vise à servir « des millions » au cours des années à venir.

« Avec des voyages internationaux limités au cours de l’année écoulée, nous constatons une demande refoulée d’étudiants souhaitant étudier à l’étranger », a déclaré Basiri. « Nous sommes ravis de ce que ce nouvel investissement nous permettra d’accomplir pour aider nos étudiants, nos institutions partenaires et nos partenaires de recrutement, afin que notre industrie puisse mieux se reconstruire dans un monde post-COVID. »

Basiri prévoit qu’en septembre, les établissements postsecondaires offriront une combinaison d’opportunités d’apprentissage en ligne et en personne, et d’ici janvier, le marché déploiera encore plus d’enseignement en classe.

CONNEXES: ApplyBoard sécurise 70 millions de dollars, un accord de stylos pour étendre les capacités de la plate-forme edtech

« Nous sommes au bon moment et [the] bon endroit en raison de la façon dont le monde s’ouvre », a déclaré Basiri. Le PDG a souligné que l’expérience de rejoindre physiquement une nouvelle communauté est un élément clé de l’expérience des étudiants internationaux, ajoutant qu’ApplyBoard est prêt à faire un retour en force alors que les écoles postsecondaires continuent de rouvrir pour l’apprentissage en personne.

En 2020, ApplyBoard a jeté les bases de ces plans, en dévoilant de nouveaux produits et en les lançant au Royaume-Uni, en Australie et aux États-Unis.

« Maintenant, nous allons reproduire notre pratique au Canada dans les autres principaux marchés clés également », a déclaré Basiri. « Les étudiants qui utilisent ApplyBoard peuvent postuler aux universités et aux collèges du Royaume-Uni, de l’Australie, du Canada et des États-Unis en une seule application. »

« Notre mission est de rendre l’éducation plus accessible aux étudiants du monde entier », a ajouté Basiri. Selon le PDG, OTPPB a la même mission. Après avoir obtenu leur soutien et le soutien des investisseurs existants de la startup, ApplyBoard a décidé d’augmenter sa série D pour servir plus d’étudiants.

CONNEXES: Après l’introduction en bourse, le PDG de Thinkific voit plus d’opportunités d’évoluer

« Chez Ontario Teachers’, nous croyons fondamentalement à une éducation de qualité supérieure », a déclaré Olivia Steedman, directrice générale principale de TIP. « La plate-forme technologique d’ApplyBoard simplifie le processus de connexion des étudiants et des établissements d’enseignement et crée de plus grandes opportunités pour l’éducation à l’échelle mondiale. »

Au moment de son financement de série C, ApplyBoard comptait environ 400 employés. Aujourd’hui, ApplyBoard compte environ 600 employés à travers le Canada, avec 400 autres répartis dans 25 autres pays. Basiri a déclaré que la société vise à doubler la taille de son équipe au cours des 18 prochains mois.

« Nous n’avons pas l’intention de ralentir », a-t-il déclaré.

Avec des fichiers de Meagan Simpson.

Image caractéristique avec l’aimable autorisation de ApplyBoard

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires