ApplyBoard lève 375 millions de dollars canadiens de financement de série D avec une valorisation de 4 milliards de dollars canadiens


tableau d'application

AppliquerConseil, une plate-forme en ligne basée à Kitchener, en Ontario, au Canada, permettant aux étudiants d’accéder à une éducation de qualité supérieure, a levé 375 millions de dollars canadiens (300 millions de dollars américains) en financement de série D à une valorisation post-monnaie de 4 milliards de dollars canadiens (3,2 milliards de dollars américains).

La ronde a été dirigée par le Conseil du régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l’Ontario (Ontario Teachers’), par l’intermédiaire de sa plateforme d’innovation pour les enseignants (TIP), avec la participation d’investisseurs existants Fidelity Management & Research Company LLC, BDC, Harmonic, Index Ventures, Garage Capital et Blue Cloud Ventures. Depuis sa création, ApplyBoard a levé 600 millions de dollars canadiens (475 millions de dollars américains).

La société a l’intention d’utiliser les fonds pour étendre sa portée commerciale.

Fondé en 2015 par les frères Martin, Meti et Massi Basiri, ApplyBoard permet aux étudiants du monde entier d’accéder à l’éducation en simplifiant le processus de recherche, de candidature et d’acceptation des études à l’étranger à plus de 1 500 établissements à travers le Canada, l’Australie, les États-Unis et le Royaume-Uni. La société a servi plus de 200 000 étudiants de plus de 125 pays tout au long de leur parcours éducatif depuis 2015. La croissance s’est poursuivie l’année dernière, s’étendant pour offrir un accès à des programmes éducatifs internationaux au Royaume-Uni, en Australie et aux États-Unis et doublant le nombre de programmes mondiaux. membres de l’équipe à plus de 1 000. ApplyBoard a également ajouté de nouveaux produits et services au cours de la dernière année, notamment ApplyProof, qui permet aux parties prenantes du parcours étudiant (y compris les agents d’admission et les agents d’immigration) de faire confiance à l’authenticité des documents, tels que les résultats des tests d’anglais, les lettres d’acceptation, etc .

FinPME

16/06/2021

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires