Amazon Restaurants UK tire sa révérence

Depuis maintenant 2 ans, le géant américain de la vente en ligne a tenté de percer dans le domaine de la livraison de repas à domicile en Grande-Bretagne. En effet, ils ont vu le potentiel que cette affaire représentait sur le marché. Toutefois, la concurrence a été rude et malgré ces deux années de bataille, Amazon Restaurants UK abandonne face à Uber Eats et Deliveroo.

Une concurrence trop rude

Si l’on revient quelques années plus tôt, la livraison de repas à domicile était représentée uniquement par les livraisons de pizza à moto en moins de 30 minutes après la commande. Aujourd’hui, avec l’évolution de la technologie, mais aussi l’augmentation des demandes, cela s’est étendu à d’autres types de nourritures, mais aussi de services. Les Américains et les Anglais sont ceux qui sont les plus adeptes de ce service de repas livré à domicile. Il y a donc 2 ans, le spécialiste de la vente en ligne a décidé de s’implanter au Royaume-Uni, dans le but de conquérir un marché très prometteur, et espérait s’imposer comme un leader dans le domaine avec cette nouvelle offre. Cependant, avec le service de livraison de repas chaud de Uber Eats et Deliveroo, le géant américain n’a pas pu s’imposer et malheureusement, ils ont dû se résigner à arrêter leur activité sur place.

Pour annoncer la triste nouvelle à ces abonnés, le cybermarchand a envoyé un message concis, mais clair faisant part de leur arrêt d’activité : « Vous ne pourrez plus commander chez Amazon Restaurants UK après le lundi 3 décembre ».

Amazon Restaurants UK était pourtant prometteur

Rien que dans son projet et depuis son lancement, Amazon Restaurants UK se démarquait de la bonne façon face à ces concurrents. Il proposait une offre unique et différente. Le service proposait un abonnement annuel de 79£, pour bénéficier d’un système performant de livraison à domicile. Le groupe leader dans le domaine du e-commerce assurait un service rapide de livraison de repas dans l’heure après la commande. Ils proposaient alors des plats diversifiés à la carte, avec des spécialités venant du monde entier (Europe de l’Est, pays Baltes, etc.), ainsi que des plats de chefs étoilés au guide Michelin, des spécialités de Planet Hollywood et de Strada. Cette extension d’activité n’a pas eu l’effet escompté et n’a pas été assez rentable pour tenir face à ces rivaux.

Sa seule erreur a donc été d’arriver sur un marché déjà conquis par deux grandes firmes. Deliveroo a eu l’occasion de fidéliser ses clients depuis son implantation sur place en 2013. Pour ce qui est de Uber Eats qui est une filiale de Uber (l’entreprise de taxi), qui a aussi ses principaux abonnés sur place. Malgré une bonne stratégie, Amazon Restaurants UK annonce donc sa fermeture définitive. Il reste à espérer que ses filiales de livraison de repas aux États-Unis ne subissent pas ce même sort. En effet, même aux USA, le géant du e-commerce peine à s’imposer face aux nombreux concurrents qui ont déjà leurs fidèles clients sur place.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires