Ada obtient 130 millions de dollars et réclame une valorisation de 1,2 milliard de dollars


La start-up de logiciels de soutien à la clientèle basée sur l’intelligence artificielle (IA) de Toronto, Ada, a levé 130 millions de dollars en financement de série C pour une valeur déclarée de 1,2 milliard de dollars.

Le tour était dirigé par Spark Capital, avec la participation de Tiger Global. Les précédents investisseurs d’Ada Accel, Bessemer, FirstMark, Version One et Burst ont également fourni un financement. Le cycle porte le financement total de la startup à ce jour à 200 millions de dollars.

Le financement intervient un peu plus d’un an après qu’Ada ait levé 63,7 millions de dollars.

La nouvelle du financement vient un peu plus d’un an après qu’Ada ait levé un tour de série B de 63,7 millions de dollars canadiens. Ada prévoit d’utiliser ce nouveau capital pour alimenter ses efforts d’expansion mondiale, faire passer son équipe à plus de 500 personnes et investir dans la recherche et le développement (R&D).

«Cet investissement fait suite à une année record de croissance et au plus grand lancement de produit de l’histoire de la société Ada», a déclaré Mike Murchison, co-fondateur et PDG d’Ada. Selon l’entreprise, Ada a automatisé plus de 1,5 milliard d’interactions clients pour des centaines de marques en 2020. L’année réussie est venue après qu’Ada a dû licencier 36 employés (23% de son personnel) en avril 2020 dans un contexte d’incertitude liée à la pandémie.

Ada, qui se présente comme «le leader de l’expérience client automatisée», propose un chatbot IA pour les grandes marques. Cofondée par Murchison et David Hariri en 2016, les clients de la startup incluent Facebook, Square et Zoom.

La startup vise à révolutionner la façon dont les marques interagissent avec leurs clients à grande échelle. Selon Murchison, Ada permet «un nouveau paradigme» en aidant les utilisateurs à parler à leurs clients «plus – pas moins» à mesure qu’ils grandissent.

CONNEXES: Ada Support, développeur de plate-forme d’IA, lève 63,7 millions de dollars canadiens de série B

Le mois dernier, Ada a lancé Ada Engage, une nouvelle solution qui, selon elle, «couvre tout le parcours client, de la prévente au support».

«Les entreprises de tous les secteurs et de toutes les étapes considèrent de plus en plus la qualité de leur expérience client et de leur communication comme un avantage concurrentiel, et pourtant elles ne sont pas en mesure de déployer efficacement leurs efforts pour répondre aux besoins de leurs clients», a déclaré Yasmin Razavi, associé général chez Spark Capital .

Selon Razavi, Ada «a créé une catégorie entièrement nouvelle dans l’expérience client automatisée» avec son logiciel, qu’elle a qualifié de «révolutionnaire».

Photo d’Ada

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires