Accélérer le développement de votre boutique Shopify grâce à Growth Hacking

Le Growth hacking est un technique marketing introduit des Etats-Unis et connue des experts du marketing depuis le début 2010, son nom signifie « piratage de croissance » en français et désigne en fait le développement de techniques marketing innovantes à travers le mot « hack » et la mise en œuvre est conçue pour développer l’entreprise rapidement.

Présentation du growth hacking

Le Growth hacking est une stratégie de croissance qui englobe un éventail de technique marketing destinées à accélérer la croissance des entreprises. Inventé en 2010 par l’entrepreneur, investisseur américain et fondateur de growthhackers.com, Sean Ellis, sous l’impulsion d’Ellis, le growth hacking a contribué au développement d’entreprises telles qu’Airbnb, Eventbrite et Dropbox.

L'importance du growth hacking pour votre boutique en ligne
source : ART+marketing

Les hacks de croissance, le plus souvent utilisés par les startups, peuvent obtenir des résultats de croissance extraordinaires, qu’ils soient créatifs ou « agressifs », grâce à des méthodes de marketing non-conventionnelles, même sans un gros budget ou des ressources importantes.

Le rôle et les missions d’un growth hacker

Le profil du growth hacking est notamment attirant, car il finit par être mitigé. Avec de bonnes connaissances en marketing, il n’est pas forcément un professionnel du marketing. Ce qui fait vraiment un meilleur growth hacker, c’est aussi sa connaissance et son expérience dans le domaine de l’entrepreneuriat. Sans réelle formation pour être un growth hacker, voici un ensemble de compétences qui feront de vous un bon growth hacker : SEO, marketing des réseaux sociaux, email, marketing global, data analytics, et plus encore.

Découvrez les types de missions que les hackers de croissance effectuent le plus souvent :

  • Maximiser le potentiel des outils marketing.
  • Essayer fréquemment de nouvelles actions et stratégies.
  • Analyser, améliorer et diminuer les coûts de changement.
  • Accroître une stratégie de croissance basée sur l’approche AAARRR.
  • Optimiser les démarches d’acquisition de clients pour perfectionner les taux de conversion
  • Développer l’expérience utilisateur pour optimiser divers processus dans l’entreprise.

Conseils pour faire du growth hacking

Si vous désirez vous attaquer vous-même à l’obligation du growth hacker au sein de votre entreprise, vous devez prendre en compte le célèbre entonnoir de conversion AARRR (acquisition, activation, rétention, recommandation, revenu)

Growth Hacking pour votre entreprise
source : DesignWithValue

Acquisition

C’est la principale étape du travail de growth hacking : générer plus de clients potentiels et les rediriger vers une boutique en ligne. Cette acquisition de trafic peut se réaliser grâce à des canaux. Parfois, il s’agit d’une acquisition via la publicité, l’email, les réseaux sociaux, et même le SEO et le SEA.

Activation

Quand les premiers visiteurs arrivent sur votre landing page, vous devez les convertir en clients. Donc, il est impératif de bien étudier votre page de destination pour guider naturellement les visiteurs vers l’action que vous souhaitez. Les landing pages doivent d’abord inspirer la confiance, mais surtout fournir une proposition de valeur claire.

Rétention

Afin d’assurer le développement et la durabilité de l’entreprise, la phase de rétention est une étape importante. Les visiteurs de votre boutique en ligne devraient maintenant devenir et rester actifs. La récurrence est la clé de la réussite. Par conséquent, il est nécessaire de fidéliser les clients. Pour cela, plusieurs activations peuvent être établies de la manière la plus courante et la plus efficace : envoi d’emails réguliers à valeur ajoutée (promotions, conseils, obtention de ventes spéciales, etc.), programmes de fidélité, bons de réductions, événements exclusifs, et bien d’autres.

Référence

Cette avant-dernière phase est beaucoup indispensable pour garantir la croissance et la pérennité de l’entreprise. Le travail d’un growth hacker est d’encourager les clients actifs et les visiteurs à devenir des « ambassadeurs » de la marque.

Revenu

Au final, c’est tout l’intérêt du growth hacking : il est temps de modifier le trafic en chiffre d’affaires. Toute la tâche en amont du growth hacking, les quatre premières étapes ne servent vraiment qu’à cela.

Les 5 outils de growth hacking pour vous aider à gérer votre boutique Shopify

Pour la gestion et le développement de votre boutique Shopify, voici quelques outils indispensables.

Google Analytics pour l’étape d’acquisition

Google Analytics est l’outil d’analyse de public le plus utilisé. Très simple d’utilisation, tout le monde peut l’utiliser et c’est entièrement gratuit. Grâce à Google Analytics, vous comprendrez vos cibles et leur comportement avec plusieurs mesures.

PageFly pour l’étape d’activation

PageFly est une application qui vous aide pour développer des landing pages de qualité à fort potentiel de conversion. L’application est disponible sur l’App Store de Shopify.

Klaviyo pour l’étape de rétention

Klaviyo est une plateforme marketing issue de l’écosystème Shopify qui permet d’envoyer très facilement des emails et SMS personnalisés. L’atout principal de Klaviyo est que la plateforme offre un accès gratuit jusqu’à 250 contacts email et 50 contacts SMS.

Stamped.io pour l’étape de recommandation

Au cours de la phase de recommandation, les hackers de croissance sont susceptibles de s’appuyer sur l’obtention d’avis sur les produits. Grâce à l’application Stamped.io, 7 UGC (User Generated Content) peuvent être collectés.

Zapier pour l’étape de revenu

Zapier est sans aucun doute l’un des logiciels marketings populaires. En tant qu’outil important pour l’automatisation des tâches, Zapier peut connecter diverses applications les unes aux autres.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires