5,4 millions de dollars de crypto-monnaies ont été restitué par la police britannique aux victimes de fraude cryptographique.

La police britannique a remboursé plus de 5,4 millions de dollars aux victimes d’une arnaque internationale à la crypto-monnaie. Près de 10 millions de dollars seront également restitués aux victimes, a indiqué la police. Jusqu’à présent, 127 personnes ont demandé à récupérer leur investissement.

Le Royaume-Uni saisi des fonds crypto à des suspects

Le service de police du Grand Manchester (GMP) au Royaume-Uni a annoncé vendredi que près de 5,4 millions de dollars de fonds ont été saisis. Cela par le biais de ses agents dans le cadre d’une arnaque internationale à la crypto-monnaie lancée en juillet dernier.

La police a déclaré : 22,25 millions de dollars ont été confisqués par des agents spécialisés du Grand Manchester qui luttent contre la criminalité économique. Une somme équivalent à un peu plus de 16 millions de livres sterling) en juillet 2021 après que les renseignements aient conduit à la découverte d’une clé USB contenant de grandes quantités d’Ethereum. Au total, 150 victimes du monde entier ont contacté les responsables de l’unité. »

La police a déclaré que les investisseurs en crypto-monnaie au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Europe, en Chine, en Australie et à Hong Kong ont déposé des fonds, y compris des économies, dans ce qu’ils croyaient être des services de crypto-monnaie. L’épargne et les transactions en ligne utilisent Binance Smart Chain. Cependant, les hackers ont par la suite supprimé le site web du stratagème et transféré les fonds sur leurs propres comptes.

A découvrir : Le volume quotidien des transactions de Cardano dépasse celui d’Ethereum, mais le prix de l’ADA chute.

Un remboursement pour les investisseurs victimes

Les fonds cryptographiques saisis avaient été restitués à leurs propriétaires légitimes qui marquent une réalisation rare pour les forces de l’ordre.

Selon l’annonce : « Plus de 4 millions de livres sterling ont été remboursées à 23 victimes vérifiées et 127 autres réclamations signalées font actuellement l’objet d’une enquête par des agents avec des partenaires internationaux chargés de l’application des lois dans le monde entier. » La police a également souligné que « 7 millions de livres supplémentaires seront restitués aux propriétaires légitimes ».

Cependant, l’annonce n’a pas précisé si les victimes recevront une crypto-monnaie ou une monnaie fiduciaire par la police britannique.

Pour aller plus loin : Californie : une législation autorisant les paiements cryptographiques pour les services gouvernementaux a été introduite par un législateur.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de