1QBit, AlayaCare parmi les derniers projets à recevoir le soutien du Digital Technology Supercluster

0
81


Le Digital Technology Supercluster, basé en Colombie-Britannique, a annoncé sept nouveaux projets qui font partie de son programme COVID-19, qui vise à débloquer des solutions qui protègent la santé publique, la sécurité et l’économie pendant et après la crise.

« La communauté technologique canadienne s’est réunie pour trouver des solutions innovantes dans la lutte contre COVID-19. »

Les sept nouveaux projets s’inscrivent dans le cadre d’un engagement de 60 millions de dollars du Supercluster des technologies numériques en faveur de projets qui apportent des solutions aux problèmes de santé et de sécurité créés par la pandémie. Les projets de ce supercluster sont axés sur des solutions telles que les appareils de diagnostic portables et les services de soins de santé virtuels.

« Je suis heureux de voir comment la communauté technologique canadienne s’est réunie pour trouver des solutions innovantes dans la lutte contre COVID-19 tout en tirant parti de la technologie pour mieux se préparer aux futures pandémies », a déclaré Navdeep Bains, ministre de l’innovation, des sciences et de l’industrie.

En mars, le gouvernement fédéral a recentré certains de ses programmes d’innovation, notamment l’Initiative des supercluster d’innovation, pour l’aider dans sa lutte contre COVID-19. Les projets du Supercluster des technologies numériques annoncés mardi s’ajoutent aux projets déjà annoncés, dont le COVID-19 Beacon lancé en mars.

Les montants de financement de ces nouveaux projets n’ont pas été divulgués. Les nouveaux projets le sont :

Échographie au point de service pour COVID-19 : Ce projet utilisera un appareil à ultrasons pour fournir un diagnostic des patients atteints de pneumonie potentiellement causée par COVID-19. Cet outil se concentrera dans un premier temps sur les communautés rurales et isolées et les maisons de soins de longue durée pour personnes âgées.

Protéger les Canadiens en prédisant l’évolution de COVID-19 : Ce projet réunit des chercheurs pour prévoir l’évolution du virus afin de préconcevoir des tests, des thérapies et des vaccins pour gérer les futures épidémies.

Thunderbird : Ce projet développe une plateforme alimentée par l’IA pour aider à identifier des traitements avec une rapidité et une efficacité nouvelles.

xrAI : Dans le cadre de ce projet, la start-up 1QBit, basée à Vancouver, utilise l’IA pour identifier les anomalies pulmonaires sur les radiographies pulmonaires en temps réel, ce qui permet aux cliniciens des salles d’urgence et des hôpitaux ruraux de mieux identifier le COVID-19 et d’autres maladies pulmonaires.

RELATIVES : Santé Canada accélère l’approbation de l’outil de radiographie pulmonaire AI 1QBit pour aider à lutter contre la COVID-19

Amélioration des capacités des unités de soins intensifs lors des épidémies COVID-19 : Ce projet développe un logiciel permettant aux hôpitaux de mieux gérer et prévoir la capacité des unités de soins intensifs, ce qui permet d’améliorer les soins et les résultats pour les patients.

Fournir des soins à domicile sûrs et efficaces pendant la COVID-19 : Ce projet vise à accroître les fonctionnalités de la boîte à outils numérique existante de la start-up AlayaCare et à accélérer la fourniture de fonctionnalités spécifiques à COVID.

Déploiement rapide de la gestion des cas d’urgence : Ce projet permettra d’assurer une surveillance à distance et des soins virtuels, y compris l’orientation rapide vers les services requis.

D’autres super-groupes au Canada ont également réaligné leurs programmes pour répondre aux demandes du gouvernement fédéral pendant la crise. Le super cluster d’IA à l’échelle du Québec a annoncé plusieurs nouveaux projets dans le cadre de sa propre initiative COVID-19 ce mois-ci, et le super cluster des océans du Canada atlantique a lancé un appel à projets visant à renforcer la résilience du secteur océanique canadien pendant la pandémie.

Lors de l’annonce des nouveaux projets de super-clusters, M. Bains a également discuté de plusieurs nouveaux accords axés sur l’innovation pour l’achat de ventilateurs et de masques. General Motors produira 10 millions de masques faciaux, tandis que l’entreprise américaine Vexos contribuera à porter le nombre total de ventilateurs du pays à 40 000.

Le gouvernement canadien a également signé des lettres d’intention avec six organisations afin d’augmenter la capacité de test. Selon M. Bains, depuis le lancement de son appel à l’industrie, 6 300 entreprises ont contacté le gouvernement pour offrir leur expertise ou leur capacité, et 700 se sont réoutillées pour créer des équipements de protection individuelle.

Source de l’image Digital Technology Supercluster.



tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here