1001Pharmacies.com : un autre site de vente en ligne dans le palmarès de Pharmasimple

0
462

La jeune pousse belge, Pharmasimple, qui est cotée à Paris a encore fait parler d’elle en reprenant à 8 millions d’euros Enova Santé, la firme responsable de 1001Pharmacies.com. Grâce à cette transaction, elle se place à la tête des affiches de parapharmacie en ligne. Elle a environ dans les 1,3 million de visiteurs en un mois.

Après avoir racheté la société Parapharmazen en avril dernier, Pharmasimple corrobore son programme « build up » avec son appropriation de « 1001Pharmacies.com ». Grâce à cette stratégie, il se positionnera en premier de la parapharmacie en ligne. Il est à noter que 1001Pharmacies.com est un e-commerce des produits cosmétiques, de bien-être et de santé à Montpellier. Cependant, cette acquisition doit obtenir l’accord de l’Assemblée Générale des actionnaires de Pharmasimple qui se rassemblera prochainement selon la loi en vigueur.

Une première dans le domaine de parapharmacie en ligne

C’est le premier rassemblement de cette taille dans le domaine de parapharmacie en ligne. Cette start-up belge va acquérir la totalité du capital d’Enova Santé, éditrice de 1001Pharmacies.com. Cette opération est évaluée à 8 millions d’euros. Le paiement de cette somme sera divisé en deux, l’une par action Pharmasimple via une transaction de titre, et l’autre par des obligations transformable après 4 ans.

Le groupe compte actuellement dans les 1,3 million d’hôtes mensuel. Ce nombre le met à la tête des sites de e-commerce dans le domaine de la parapharmacie en France.

La nouvelle acquisition de Pharmasimple a arrêté le commerce des médicaments

Cette société est construite en 2011 est actuellement dirigée par Julien Mazerolle. Elle a à peu près 30 000 de produits en lignes qui englobent, le cosmétique, les compléments alimentaires et les produits vétérinaires, etc. s’étaient fait une place dans la vente de médicament sur internet immédiatement, même ceux avec ordonnance. Toutefois, l’ordre des pharmaciens a trouvé ces activités là abusives et traîné la société en justice en 2014. Ce différend s’est soldé par un jugement défavorable après un appel en 2016. Le jugement a obligé la start-up belge à stopper la vente des médicaments. Il a pour motif que seuls les pharmaciens d’officine ayant une pharmacie en dur peuvent vendre des médicaments sur le web.

Depuis que l’actuel dirigeant Julien Mazerolle a pris la tête de la firme en 2017, elle a augmenté son chiffre d’affaires et a fait le summum en 2017 également avec un montant de 19,1 millions d’euros avec 120.000 références dans les cosmétiques, les compléments alimentaires et les accessoires. Le rachat de 10101Pharmacies.com est la deuxième opération de développement que la firme Pharmasimple a fait après le rachat de la société Parapharmazen en avril 2018 dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here