Volta lance un programme pour aider les fondateurs du Canada atlantique à naviguer dans la récupération de COVID-19

0
94


Le centre d’innovation du Canada atlantique Volta ouvre les candidatures pour un nouveau programme de six semaines dirigé par divers experts de l’industrie afin de guider les entrepreneurs dans le paysage commercial changeant suite à la pandémie COVID-19.

Le programme, appelé « Recovery », sera lancé à la mi-juin et devrait permettre aux fondateurs de start-ups de se familiariser avec les principaux domaines d’intérêt, de s’orienter vers la réouverture progressive de notre région et de comprendre les meilleures pratiques à la suite de cette pandémie. Les domaines d’intérêt comprennent la gestion des pistes, la planification financière, les sources de financement, les ventes, le marketing en cette période d’incertitude et les ressources humaines.

« Nous voulons aider les entrepreneurs à créer des stratégies bien équilibrées pour… se positionner pour réussir après cette pandémie. »

« Les start-ups et les petites entreprises du Canada atlantique sont au cœur de notre économie, elles jouent un rôle important dans la création d’emplois et le dynamisme de nos communautés », a déclaré Martha Casey, directrice de l’exploitation et directrice générale par intérim de Volta. « COVID-19 a créé des défis sans précédent pour les entreprises de toutes tailles, et avec ce nouveau programme, nous voulons aider les entrepreneurs à créer des stratégies bien équilibrées pour se positionner efficacement pour réussir après cette pandémie ».

Les entreprises en démarrage basées en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick, à Terre-Neuve et à l’Île-du-Prince-Édouard sont admissibles à ce programme. Les sessions se dérouleront virtuellement le mardi matin, avec des heures de bureau dirigées par des experts et accessibles aux participants dans les jours qui suivent.

RELATIVES : The51, Atlantic Women’s Venture Fund, partenaire de l’initiative « Women Focus Venture

Les affaires reviennent lentement à la normale dans la région du Canada atlantique, les restrictions COVID-19 ayant commencé à s’assouplir ces derniers jours, mais une récente enquête de la société de capital-risque Concrete Ventures, basée à Halifax, a révélé que de nombreuses start-ups sont encore touchées.

Environ la moitié des start-ups de la côte Est canadienne interrogées ont déclaré ressentir l’impact financier de la crise COVID-19. Selon le même rapport, 16 % des répondants ont déclaré avoir licencié du personnel, et 17 % des jeunes pousses du Canada atlantique ont indiqué que leur entreprise n’était pas éligible aux programmes d’aide gouvernementaux.

Volta a été fondée en 2010, et se concentre principalement sur l’incubation et l’innovation des entreprises ainsi que sur le soutien aux startups régionales par le biais de programmes et d’espaces de travail. En raison de la pandémie COVID-19, Volta a fermé son espace de travail et ses salles de réunion le 16 mars.

Le nouveau programme arrive environ deux mois après que Jesse Rodgers ait quitté son rôle de PDG de l’incubateur de Halifax.

Le programme Recovery est offert gratuitement aux participants, mais les places sont limitées. Les personnes intéressées à participer doivent s’inscrire avant la fin du 5 juin. Les candidats retenus seront contactés avant le 8 juin, et le programme débutera le 16 juin.

Source de l’image via Tony Webster via Flickr.



tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here