USA : l’Ohio va accepter le paiement des impôts en Bitcoin

Dans un marché en crise, d’autres semblent encore croire en les potentiels du Bitcoin. Aux États-Unis, l’État de l’Ohio va désormais offrir la possibilité aux entreprises locales de payer leurs impôts en Bitcoin et surtout directement sur le web. Entre Produit de TVA, cotisations sociales de leurs employés, etc., tout va y passer !

Une nouvelle technologie basée sur le Bitcoin

Le bilan est incontestablement mauvais pour le Bitcoin cette année 2018. En effet, il vient d’atteindre son niveau le plus bas, c’est-à-dire en dessous des 3464€, alors qu’en début de mois, il était à 5560€, et il y a une année à un peu moins de 19000€. Ces 10 derniers jours ont été une catastrophe si l’on ne se concentre que sur le cours des cryptomonnaies, et surtout du Bitcoin. Toutefois, beaucoup croient encore à un bel avenir pour ces dernières. Si beaucoup pensent que le Bitcoin ainsi que les autres monnaies virtuelles, n’est pas une véritable monnaie, certains l’utilisent déjà pour effectuer des paiements marchands, et rajoutés à cela, cet État situé dans le nord de l’Amérique vient de permettre le paiement des impôts entreprise avec cette monnaie virtuelle, et directement sur internet.

Une plateforme facile à utiliser

La procédure va être très simple. Chaque entreprise désireuse de passer par ce mode de paiement va juste se rendre sur le site officiel ohiocrypto.com. Il suffira par la suite de rentrer les numéros d’enregistrement et la période concernée, et enfin payer ce qu’elle devra à l’État à partir de son portefeuille virtuel. BitPay prend ensuite le relais. Il s’agit d’une entreprise située à Atlanta va se charger de convertir cette devise virtuelle en dollar américain, et va par la suite, verser cette somme directement dans les caisses de l’administration. Ce qui fait que l’État ne stockera pas de cryptomonnaie. Il s’agira donc d’un paiement rapide, facile, mais hautement sécurisé. Grâce à cette avancée, l’Ohio souhaite imposer son image d’État à la pointe de la technologie de la blockchain.

Bientôt disponible au grand public

Pour l’instant, cette nouvelle technologie reste exclusive aux entreprises. Cependant, il n’a pas été exclu qu’au final, ce projet va aboutir et être également proposé aux particuliers. « Je considère le bitcoin comme une forme de monnaie légitime », a déclaré le directeur du Trésor de l’Ohio, Josh Mandel. Et Ohio n’est que le précurseur d’un service qui va prendre de plus en plus d’ampleur, car New York prévoit également d’adopter prochainement le système. Un objectif que Josh Mandel tient absolument à atteindre, car il a confié au Wall Street Journal, son désir de faire de cette initiative, un « effet boule de neige », et qu’elle s’agrandira au passage, avec les autres états américains.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires