Une étude de la BRI montre la faisabilité de l'intégration d'actifs tokenisés et de la monnaie de banque centrale

Intégration d’actifs tokenisés et de la monnaie de banque centrale, possible

L’intégration d’actifs tokenisés et de la monnaie de la banque centrale reste faisable. En effet, une étude de la BRI, de la BNS et de la SIX Digital Exchange l’approuve. Aussi, le Project Helvetia démontra la faisabilité fonctionnelle d’actifs tokenisés.

Cependant, il ajoute un commerce de gros CBDC (PoC1). De plus, il ajoute la liaison d’une plate-forme DLT aux systèmes de paiement existants (PoC2) dans une configuration quasi-live.

Etude fait par le projet Helvetia

Le projet Helvetia étudie comment la monnaie de banque centrale pourrait s’utiliser pour les règlements. Néanmoins, dans un monde où les actifs financiers migrent des infrastructures de marché financier centralisées actuelles.

Ici, une preuve de concept reposait sur la monnaie numérique de la banque centrale de gros (w-CBDC), dans laquelle plusieurs cas d’utilisation en direct ont été examinés.

Ces cas d’utilisation comprenaient la conversion un à un des soldes RTGS en w-CBDC, la conversion de w-CBDC en soldes RTGS, la livraison d’actifs tokenisés contre w-CBDC (tous deux sur la plate-forme DLT) et un transfert de w-CBDC sur Plateformes DLT (livraison gratuite).

Si vous souhaitez découvrir comment investir simplement et en automatique avec l’objectif de générer un revenu régulier tout en protégeant votre capital autant que possible, nous avons une vidéo formation gratuite à vous offrir. Pour y accéder, c’est simple, cliquez ici https://www.fructify.io/cadeaux et inscrivez-vous, on vous enverra ça par email.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires