Un troisième trimestre défiant les prévisions pour Walmart

Walmart (WMT) a annoncé des bénéfices supérieurs aux attentes pour ce trimestre 2018. Ceci résulte directement à une augmentation des ventes en magasin, mais aussi sur les ventes en ligne. Le géant de la distribution Dow Jones a relevé ses prévisions de bénéfices pour l’année. Les actions de Walmart ont connu une hausse, mais ont ensuite chuté avec le marché plus large.

Rappelons-nous, Wall Street tablait sur une hausse de 2% du bénéfice de Walmart pour ce T3. Cela équivaut à 1,02 dollar par action, sur une croissance du chiffre d’affaires de 1,3%, à 124,856 milliards de dollars selon les analystes. Les résultats ont donc étonné beaucoup de monde. En effet, le bénéfice de Walmart a grimpé de 8% à 1,08 dollar par action. Ce qui a fait que les revenus ont augmenté de 1,4% pour atteindre 124,89 milliards de dollars. Ces concurrents directs aux USA ont eux progressé timidement à 3,4%. Pour ce qui est des ventes en ligne, ils ont progressé de 43% par rapport à un an plus tôt, après un bond de 40% des ventes en ligne au deuxième trimestre.

La société ne s’arrête cependant pas là, même si ce résultat est bien encourageant. Walmart prévoit donc un bénéfice par action annuelle de 4,75 à 4,85 USD, en hausse par rapport à son objectif précédent de 4,65 à 4,80 USD, y compris son Flipkart récemment acquis. Les analystes misaient sur 4,77 USD. Compte tenu de cette situation lors de ce troisième trimestre, Walmart laisse durer le suspense pour ce qui est des chiffres prévisionnels de vente pour ce dernier trimestre, qui est aussi prometteur avec l’arrivée du Black Friday et des fêtes de fin d’année. Les actions du géant de la distribution, Dow Jones, ont légèrement progressé en tout début de trimestre, mais se sont rapidement descendues pour finir avec une baisse de 2% à 99,54. Ce jour, ses actions sont passées sous un point d’achat de 100,31. Mercredi, les actions ont de nouveau redescendu et cela a continué sur les 3 jours suivants.

« Nous exécutons notre plan et bénéficions d’un environnement économique favorable aux États-Unis », a déclaré le PDG Doug McMillon dans un communiqué. Il a également affirmé que grâce à leur service, 9 Américains sur 10 ont accès à des produits frais dans un rayon de 15km autour de son domicile. Une situation qui semble se confirmer par les résultats du géant de la distribution. La grande firme s’impose aux USA et il s’agit de quatrième année consécutive que sa croissance se poursuit. Un résultat qui suffit pour évincer ses concurrents.

« L’alimentation en ligne poursuit son développement, nos clients continuent de l’apprécier » a aussi confirmé Brett Biggs. En effet, le site du commerçant en ligne a accumulé plus de 2000 nouvelles marques pendant ces derniers mois. En ce qui concerne donc les projets d’avenir, ils comptent bien continuer son développement en multipliant ses acquisitions. La cible des 18-30 ans ne figurant pas encore parmi ses principaux clients, la société va donc explorer l’opportunité que leur conquête représente.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires