Un tribunal américain demande à Tether des documents montrant les supports de l’USDT.

Selon un rapport de Coindesk, le tribunal de New York a maintenant ordonné à Tether de fournir des dossiers financiers de l’USDT. Ces documents visent en effet d’évaluer ses créances adossées aux actifs.

Le juge ordonne à Tether de faire des enregistrements au support de l’USDT

Selon la dernière ordonnance, le tribunal de New York a demandé à la société de fournir toutes les informations sous la forme de « grands livres, bilans, comptes de résultat, états des flux de trésorerie et états des pertes et profits. » Les documents relatifs aux transferts de crypto et de stablecoins par Tether avec le moment de l’exécution des transactions devront également être fournis.

La requête de Tether visant à bloquer la publication de ses documents financiers a été rejetée par le juge qui présidait l’audience. Les avocats représentant la société de stablecoin ont déclaré que l’ensemble du processus était « indûment lourde« .

Tout en soutenant la demande, le juge a également déclaré que les documents sont importants pour évaluer la garantie de l’USDT avec l’USD. Cette décision permettra également à un expert-comptable d’évaluer la réserve du stablecoin

A voir : Binance obtient une licence MVP auprès du régulateur de Dubaï.

Une suite d’un procès intenté contre Tether et Bitfinex en 2018

Cela faisait suite à un rapport publié en juin 2018 par des chercheurs de l’Université du Texas à Austin,. Ce dernier montrait qu’un acteur important de la bourse Bitfinex utilisait des jetons Tether pour « acheter des bitcoins lorsque les prix sont en baisse ». Par conséquent, cela a entraîné un rebond du prix du bitcoin. Toutefois, une étude de suivi menée par un professeur de l’université du Queensland a nié. Selon lui, l’impact de ces émissions potentiellement opportunes n’était pas « statistiquement significatif ».

En outre, la solidité financière de Tether a fait l’objet d’un examen minutieux par le passé. Le procureur général de New York a fermé Bitfinex à New York et l’a condamné à payer 18,5 millions de dollars à la suite d’enquêtes menées par l’État l’année dernière. Ces enquêtes ont conclu que Tether ne détenait pas suffisamment de dollars américains pour soutenir le nombre de jetons USDT en circulation.

Par ailleurs, une autre enquête de la CFTC a révélé que Tether ne détenait suffisamment de réserves en dollars entre 2016 et 2018. Tether a récemment publié sa dernière attestation, réalisée par le cabinet d’audit BDO Italia. L’émetteur de stablecoin tente de rassurer les détenteurs de jetons sur sa liquidité. 

A découvrir : Un projet de loi américain pourrait imposer une interdiction de 2 ans sur les stablecoins algorithmiques.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de