Twilio vient de dépenser 2 milliards de dollars pour l’envoi de courriels en masse

0
148

Le fournisseur d’API de communication dans le cloud, Twilio, a annoncé lundi son intention d’acquérir SendGrid, une plateforme d’API de messagerie. Cet achat ayant pour but de réunir la création vocale, la messagerie, la vidéo et désormais la création d’e-mails en une seule plateforme pour les développeurs. C’est la plus importante acquisition de Twilio à ce jour, mais aussi très logique étant donné que les deux sociétés cherchent à faciliter la création de plateformes de communication pour les développeurs.

L’acquisition la plus importante que Twilio est fait à ce jour

L’intérêt actuel de Twilio est la communication omnicanal, et le courrier électronique en est évidemment un élément majeur. Et bien qu’il offre de nombreux services autour de la voix, de la vidéo et du chat, le courrier électronique n’a pas été pris en compte de la même manière. Cette acquisition lui permet désormais de développer rapidement une expertise dans ce domaine, et d’y étendre ses services.

SendGrid, une société basée à Denver fondée en 2009. Elle offre une plateforme d’envoi de courriels, tels que des confirmations d’achat, des instructions de réinitialisation de mot de passe, ou des courriels concernant une vente imminente. Les développeurs et les spécialistes du marketing utilisent SendGrid pour concevoir, segmenter, tester et envoyer les courriels. La société compte plus de 74 000 clients payants, dont Spotify, Uber et Airbnb, qui envoient plus de 45 milliards de courriers électroniques via la plateforme chaque mois. L’acquisition ajoute donc des services de courrier électronique à la plateforme de communication en nuage Twilio, qui comprend déjà la voix, la messagerie et la vidéo.

« Nos clients nous demandent de plus en plus de résoudre tous leurs problèmes de communication stratégique – quel que soit le canal », a déclaré le co-fondateur et PDG de Twilio, Jeff Lawson, dans un communiqué. « Le courrier électronique est un moyen de communication essentiel pour les entreprises du monde entier. Il était donc important pour nous d’inclure cette fonctionnalité dans notre plate-forme » ajoute-t-il.

Le chef de la direction de SendGrid, Sameer Dholakia, a déclaré que deux entreprises partageaient le même objectif de créer des expériences de communication puissantes pour les entreprises en donnant aux développeurs la possibilité d’intégrer des communications dans des logiciels. « Notre mission est d’aider nos clients à fournir des communications qui stimulent l’engagement et la croissance, et cette combinaison nous permettra d’accélérer cette mission pour nos clients », a déclaré Dholakia dans un communiqué.

Selon les termes de l’accord, Twilio achètera SendGrid dans le cadre d’une transaction portant sur toutes les actions, d’une valeur approximative de 2 milliards de dollars, soit environ 36,92 dollars par action sur la base des cours de clôture à la journée, selon les deux sociétés. Les protagonistes s’attendent à ce que la transaction soit finalisée au cours du premier semestre de 2019. Les conseils d’administration de Twilio, et de SendGrid ayant déjà approuvé la transaction. L’action de Twilio a clôturé lundi à 76,13 dollars par action, en hausse d’environ 3,19% après l’annonce de l’acquisition. L’action de SendGrid a clôturé à 30,93 dollars par action après les heures de bureau, en hausse de 13,81%.

À rappeler que cette acquisition est le second grande achat de Twilio après Ytica. Basé en République tchèque, Ytica est spécialisé dans les logiciels personnalisables de génération de rapports, d’analyse de la parole et d’optimisation des effectifs. Les termes financiers de l’accord n’ont pas été divulgués. Cependant il est confirmé que Twilio prévoit d’intégrer la technologie de Ytica à Twilio Flex, la plateforme d’applications entièrement programmable de la société pour le centre de contact, lancée en mars. Selon Twilio, la plateforme Ytica sera toujours proposée en tant que produit autonome aux autres fournisseurs SaaS de centres de contact.

Plus généralement, cette acquisition cadre avec les efforts de Twilio sur le marché des centres de contact et les efforts visant à remplacer les fournisseurs traditionnels tels que Cisco, Avaya et Genesys. L’objectif de Twilio est de lutter contre les acteurs de l’infrastructure de centres d’appels existants qui déploient du matériel, et des logiciels de centre d’appels sur site. Twilio parie que Flex peut apporter davantage d’API au centre d’appels, et aider les entreprises à personnaliser davantage.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here