Trump accuse le milliardaire Soros de financer les militants anti-Kavanaugh

Le président américain a pointé du doigt le milliardaire, sans apporter d’élément concret à ses accusations.

Le président Donald Trump a accusé vendredi le milliardaire américain George Soros de financer les militants qui protestent contre la confirmation de son candidat à la Cour suprême, Brett Kavanaugh, accusé d’agression sexuelle. Cette référence à George Soros prend un relief particulier à la lumière des récentes déclarations du Premier ministre hongrois Viktor Orban, qui dénonce régulièrement l' »invasion migratoire » de l’Europe et accuse le milliardaire de vouloir inonder la Hongrie d’immigrants, par le biais d’ONG qu’il finance.

Aucun élément concret à l’appui de ses accusations. « Les manifestants (…) qui hurlent dans l’ascenseur sont des professionnels qui ont été payés pour donner une mauvaise image des sénateurs. Ne vous laissez pas avoir ! », a tweeté le président américain, à moins de deux heures d’un vote crucial du Sénat. « Regardez aussi toutes les pancartes identiques faites par des professionnels. Payées par Soros et d’autres », a-t-il ajouté, sans apporter d’éléments concrets à l’appui de ses accusations.

Des milliers de militants se sont retrouvés jeudi à Washington sur la colline du Capitole, où se dressent face à face la Cour suprême et le Congrès, en brandissant des pancartes barrées des messages : « Ne trahissez pas les femmes, votez non ». Plus de 300 manifestants ont été interpellés, y compris la comédienne Amy Schumer, cousine du leader démocrate au Sénat Chuck Schumer, et le mannequin Emily Ratajkowski.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires