Toujours du FUD ? La Banque centrale de Chine considère le Bitcoin (BTC) « sans valeur ».

La Banque centrale de Chine a réitéré sa position hostile à l’égard du Bitcoin (BTC) et des cryptomonnaies. De quoi entretenir la méfiance avant le lancement du yuan numérique ?

La Banque centrale chinoise s’en prend à nouveau le Bitcoin.

La Banque centrale de Chine a exprimé son point de vue sur Bitcoin par la voix de Yin Youping, le directeur adjoint du Bureau de la protection des consommateurs. Ce dernier a expliqué dans une communication officielle que :

 « Nous rappelons une fois de plus au peuple que les monnaies virtuelles telles que Bitcoin n’ont pas cours légal et n’ont aucun support de valeur réelle. »

Lire aussi : Cream Finance, une plateforme de prêt et d’emprunt décentralisée vient de perdre près de 25 millions de dollars en ETH et AMP.

Par conséquent, l’institution financière exhorte les Chinois à rester consciemment à l’écart de ce qu’elle considère comme de la « pure spéculation d’investissement ». La Banque populaire de Chine a également confirmé qu’elle renforcerait la surveillance des places de marché étrangères et bloquerait les sites Web et les applications de trading Bitcoin/cryptomonnaies.

Mauvaise période pour les cryptomonnaies.

Pour rappel, le gouvernement chinois a sévi contre l’industrie mining des cryptomonnaies pendant une partie de l’été. Fidèle à ses paroles et à ses actes, il a forcé les mineurs locaux à déménager de province en province.

Lire également : Blockchain.com déclare que la société avait traité 1000 milliards de transactions cryptos et prévoit d’entrer en bourse en 2023.

Le directeur adjoint du Bureau de la protection des consommateurs, Yin Youpin estime que ce positionnement particulièrement hostile devrait perdurer. Par conséquent, la Banque centrale de Chine espère « maintenir une situation de haute pression » et continuer à supprimer les transactions liées aux cryptomonnaies.

Du FUD pour préparer le lancement du yuan numérique ?

À l’approche du lancement du « yuan numérique », l’attitude hostile de la Banque populaire de Chine s’est intensifiée. Afin de concurrencer le dollar américain, la monnaie numérique chinoise sera largement émise à l’occasion des Jeux olympiques de Pékin, qui se déroulent en 2022.

Autre article : Google investira 1,2 milliards de dollars américains pour étendre ses projets de cloud computing et l’énergie verte en Allemagne.

Par conséquent, il est vital pour le gouvernement chinois de maintenir le statut de son yuan (qu’il s’agisse ou non d’une monnaie numérique) en veillant à ce que d’autres alternatives (comme le Bitcoin) ne deviennent pas trop courantes dans le pays. C’est pourquoi le « FUD » de la Banque centrale semble s’être intensifié ces derniers mois.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de