Tesla a révélé une dépréciation de 170 millions de dollars du bitcoin.

Dans un dossier 10-Q déposé auprès de la SEC américaine, hier, Tesla a pris une charge de dépréciation de 170 millions de dollars sur la valeur comptable de ses actifs en bitcoins. La société a également enregistré 64 millions de dollars de produit de certaines de ses ventes de bitcoins. Le dépôt 10-Q est une version plus complète du dépôt des résultats trimestriels auprès de la SEC.

Tesla vend 75% de ses avoirs en Bitcoin.

Lorsqu’il a acheté du bitcoin l’année dernière, Tesla a déclaré qu’il examinerait ses avoirs en bitcoins tous les trimestres pour vérifier les dépréciations. Tout gain ne peut être enregistré qu’après la vente du précieux actif numérique.

Alors que la Chine fait face à une augmentation des cas de Covid-19, Tesla a vendu pour 936 millions de dollars de bitcoins la semaine dernière pour renforcer sa trésorerie après la fermeture de son usine de Shanghai. La vente représente environ 75% des 1,5 milliard de dollars de réserves de crypto-monnaie que la société a amassées à partir du premier trimestre 2021. La société n’a pas révélé quand elle vendra ses bitcoins.

La vente de bitcoins n’a pas sensiblement affecté le flux de trésorerie disponible de Tesla. Les investisseurs craignaient que la vente n’ait fait grimper le flux de trésorerie disponible de Tesla, la différence entre l’argent provenant des opérations et les dépenses en capital, à 621 millions de dollars. Mais la réduction des flux de trésorerie disponibles de 2,1 milliards de dollars au premier trimestre est due aux blocages de Shanghai. 

Bonus : La SEC de Thaïlande lance une enquête sur la bourse Zipmex après le gel des retraits.

Musk a fait une remarque contre la vente.

Le PDG Elon Musk a déclaré que la vente n’indiquait pas un évitement plus large du bitcoin. La société détient toujours Dogecoin parmi ses 218 millions de dollars restants de crypto-monnaies. Il a toujours personnellement du bitcoin, du Dogecoin et de l’éther, selon un tweet en mars de cette année.

Pour rappel, Tesla a brièvement accepté les paiements en bitcoins. Cependant, il s’est arrêté en mai 2021 en raison des inquiétudes de Musk concernant l’empreinte environnementale du bitcoin.

En fait, Musk a été assigné à comparaître par la SEC le 13 juin 2022 pour un tweet de 2018 disant qu’il avait arrangé un financement pour privatiser Tesla. Un accord avec la SEC en 2018 a mandaté qu’un comité examine les tweets de Musk avant qu’ils ne soient envoyés.

A découvrir : Barclays aurait investi des millions de dollars dans la société de garde de crypto Copper.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires