Tailscale lance une technologie d'accès au réseau de travail à distance avec un financement initial de 3 millions de dollars


Tailscale, une startup qui se présente comme un nouveau type de réseau privé virtuel (VPN) d’entreprise, a lancé son produit et recueilli 3 millions de dollars de fonds d’amorçage.

La phase d’amorçage a été menée par le fonds d’accélération Heavybit, basé à San Francisco, avec la participation de Uncork Capital et d’autres investisseurs non divulgués.

« Les anciens VPN n’ont jamais été conçus en tenant compte de la main-d’œuvre moderne ou des équipes entièrement réparties, »

Fondée en 2019, Tailscale est une startup créée par un groupe d’anciens ingénieurs en logiciels de Google. L’entreprise fonctionne à distance et a été fondée par le montréalais Avery Pennarun, qui en est le PDG, le torontois David Carney (COO), ainsi que David Crawshaw (CTO) et Brad Fitzpatrick, tous deux basés aux États-Unis.

L’idée derrière Tailscale est d’aider les équipes distantes à accéder aux services en toute sécurité sans les « longs temps de mise en place des VPN traditionnels ». Selon l’entreprise, sa technologie est basée sur l’architecture BeyondCorp de Google, basée sur la confiance zéro, et construite à l’aide du protocole WireGuard.

La technologie de Tailscale ne nécessite ni matériel ni infrastructure et vise à réduire la configuration du VPN de plusieurs semaines à quelques minutes en utilisant le fournisseur d’identité existant d’une équipe, comme GSuite et Office365. La société a déclaré que cette intégration étroite avec les fournisseurs d’identité existants signifie qu’il n’y a pas de liste séparée d’utilisateurs autorisés à maintenir, et que l’intégration et l’éloignement des membres de l’équipe ou l’ajout d’une authentification à deux facteurs est plus simple que les offres VPN traditionnelles.

RELATIVES : Comment mettre en place votre startup pour le travail à distance

« Les anciens VPN n’ont jamais été conçus en tenant compte de la main-d’œuvre moderne ou des équipes entièrement réparties », a déclaré Joe Ruscio, partenaire de Heavybit. « La plate-forme de Tailscale est construite sur une technologie éprouvée et est la plus rapide à mettre en œuvre, permettant aux employés de rester connectés de manière fiable, quel que soit leur lieu de travail ».

« Toutes les entreprises ne peuvent pas déployer des systèmes à l’échelle de Google comme BeyondCorp », a ajouté le PDG de Tailscale, M. Pennarum. « Nous avons construit Tailscale pour apporter une sécurité simple aux équipes de toute taille. »

Le lancement officiel de Tailscale intervient à un moment où de nombreuses entreprises ont dû s’adapter au travail à distance. David Taylor, président et directeur général de VersaBank, a souligné que Tailscale est devenu un élément clé du plan de continuité des activités de la banque.

« Toute notre équipe peut travailler à distance, en évitant toute interruption de service », a déclaré M. Taylor. « C’est particulièrement précieux pour gérer notre activité pendant la pandémie COVID-19 ».

Source de l’image Firmex



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires