Swift et Symbiont

SWIFT s’associe à Symbiont pour fournir aux entreprises des données financières basées sur la blockchain.

Récemment, le géant de paiement SWIFT a dévoilé son partenariat avec la société fintech Symbiont. Les deux sociétés fourniront aux entreprises financières des données plus précises grâce à la technologie blockchain. D’autres entreprises participeront également au programme.

Un projet blockchain proposé par SWIFT et Symbiont

Le partenariat vise à améliorer l’efficacité de la transmission des données liées aux événements d’entreprise tels que les paiements de dividendes et les fusions, selon Bloomberg. L’expérience se concentrera sur le suivi des données et la transparence pour identifier les écarts, ajoute le rapport. En outre, le rapport indique également que Citigroup, Vanguard et Northern Trust participeront également au projet.

Tom Zschach, directeur de l’innovation chez SWIFT, a déclaré : « En associant l’Assemblée et les contrats intelligents de Symbiont au vaste réseau de SWIFT, nous sommes en mesure d’harmoniser automatiquement les données provenant de plusieurs sources d’un événement d’action d’entreprise ».

Selon le communiqué, le projet pilote peut permettre aux fournisseurs de distribuer des données en temps quasi-réel aux clients dépositaires mondiaux. En utilisant sa propre plateforme technologique et ses contrats intelligents, Symbiont travaillera avec Assembly pour « créer un réseau utilisant plus de 11 000 SWIFT- institutions connectées à travers le monde. » 

Bonus : Blockchain.com obtient une licence provisoire pour opérer à Dubaï.

L’incursion de SWIFT dans l’industrie de Web3

Pour rappel, SWIFT est l’un des principaux fournisseurs de systèmes d’information financière sécurisés. C’est une coopérative détenue par ses membres qui facilite le transfert de fonds entre les banques nationales et internationales. En effet, SWIFT relie plus de 11 000 organisations bancaires et entreprises clientes dans plus de 200 pays et territoires.

En mai, SWIFT a déclaré qu’il travaillait avec la société française Capgemini sur l’interopérabilité des CBDC. L’objectif de l’expérience est d’utiliser facilement des monnaies numériques pour des transactions transfrontalières.

En décembre, SWIFT a annoncé son intention d’entrer sur le marché de la tokenisation des actifs. Ce dernier qui devrait dépasser 24 000 milliards de dollars d’ici 2027. Les banques et les maisons de titres réagissent aux dernières tendances. Cela bien que la tokenisation des actifs illiquides tels que les actions, les obligations, etc devient de plus en plus populaire. Par conséquent, SWIFT vise à utiliser des fractionnements pour améliorer la liquidité et l’accessibilité. 

Lire plus : La Banque du Bahreïn s’associe à OpenNode pour tester une solution de paiement bitcoins.

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de