Strapi lève 10 millions de dollars de financement |FINSMEs

0
98


rayure

Strapiun fabricant de logiciels libres basé à San Francisco (Californie) et à Paris (France), qui crée et diffuse des contenus numériques sur tous les appareils, a recueilli 10 millions de dollars.

Le cycle, qui a porté le total des fonds collectés à ce jour à 14 millions de dollars, a été mené par Index Ventures avec la participation d’Augusto Marietti et Marco Palladino, respectivement PDG et directeur technique de Kong, David Cramer, co-fondateur et directeur technique de Sentry, Florian Douetteau, co-fondateur et PDG de Dataiku.

La société a l’intention d’utiliser les fonds pour accélérer le développement de son CMS Headless.

Fondée en mai 2016 sous la forme d’un projet scolaire à Paris, en France, par Pierre Burgy (PDG), Aurélien Georget (CPO) et Jim Laurie (CTO), Strapi fournit un système de gestion de contenu (CMS) « sans tête » à code source libre pour les entreprises afin de distribuer du contenu sur différents canaux de communication : sites web, applications web et mobiles, et objets connectés.

Grâce à des interfaces de programmation d’applications (API), la plateforme permet aux entreprises de gérer la distribution de ce contenu à partir d’une source unique et de personnaliser le message afin qu’il soit plus adapté à chaque chaîne.

Strapi fournit une fonctionnalité « backend » pour les applications mobiles ou tout type d’objet connecté. Il est également particulièrement adapté aux sites web conçus selon le modèle JAMstack (JavaScript, API et balisage pré-rendu, servis sans serveur web). Strapi est conçu pour fonctionner avec les cadres frontaux les plus populaires, notamment Gatsby, Nuxt, Next.js ou tout autre générateur de site statique. Il prend en charge la plupart des bases de données et peut être demandé en utilisant à la fois REST et GraphQL.

La société compte 400 contributeurs, plus d’un million de téléchargements et est utilisée par de nombreuses entreprises du Global 500 dans tous les secteurs, comme IBM, la NASA et Walmart.

FinSMEs

20/05/2020

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here