Selon les estimations de KCC Ida devrait coûter 18 milliards de dollars aux assureurs.

Ce mercredi 1er septembre, Karen Clark & Co (KCC), experte en modélisation des catastrophes, a annoncé que les compagnies d’assurance sont prêtes à débourser près de 18 milliards de dollars (15,22 milliards d’euros) pour indemniser les victimes aux États-Unis et aux Caraïbes après le passage de l’ouragan Ida.

Chiffre dans la plage estimée.

Ce chiffre se situe au bas des estimations faites par les analystes en assurances lorsque la tempête faisait rage en début de semaine, est constitue la première estimation émise par l’un des principaux experts en modélisation des risques.

à lire aussi : Après avoir dépassé les attentes et annoncé un nouveau plan d’acquisition de 500 millions de dollars, Campbell va de l’avant.

Aux Caraïbes, selon les estimations, les pertes seraient d’environ 40 millions de dollars, soit 33,82 millions d’euros, la somme restante serait pour les dédommagements aux Etats-Unis.

Classé catégorie 4 selon l’échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, a frappé dimanche la Louisiane depuis le golfe du Mexique avec des vents de 240 km/h, de fortes averses et de fortes pluies ont inondé la majeure partie de la côte.

Ida présentée comme étant aussi dangereuse que l’ouragan Katrina qui a frappé la Louisiane il y a 16 ans, s’est avéré beaucoup moins grave.

À cette époque, l’ouragan Katrina a fait 1 800 morts et causé plus de 150 milliards de dollars de pertes, dont 60,5 milliards de dollars de pertes assurées.

Plus tôt cette semaine, des experts en assurances ont estimé que le niveau d’indemnisation de l’ouragan Ida se situerait entre 15 et 30 milliards de dollars, mais ont averti que les coûts réels pourraient augmenter, car, selon KCC, les estimations incluent une assurance privée pour les véhicules, les maisons et les propriétés commerciales et industrielles, mais pas des navires et des propriétés marines.

De plus, ces montants ne tiennent pas compte des pertes du National Flood Insurance Program (NFIP). Il ne faut pas oublier aussi de considérer l’augmentation des prix du bois et de la main-d’œuvre associée à la pandémie de COVID-19.

Ida va impacter les actions de plusieurs sociétés.

Fitch l’agence de notation a déclaré que les pertes d’Ida pourraient dépasser les pertes causées par la tempête Uri (12,68 milliards d’euros) et l’ouragan Laura (8,45 milliards d’euros) celle qui a le plus coûté des catastrophe en 2020.

autre article : Après l’annonce de son accord avec Delta Air Lines, Spotify en hausse.

Les analystes ont déclaré qu’Ida aurait respectivement un impact de 32 % et 30 % sur les bénéfices par action de Swiss Re (SIX : SRENH) et Lancashire, tandis que Hanovre et Munich Re (Allemagne : MUVGn) seraient les moins affectées.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Shipping Revolution Avis

Le dropshipping est un domaine qui prend de plus en plus d’ampleur. Ce dernier requiert des connaissances et des stratégies pour se développer. L’une des