Robocath lève 40 millions d'euros dans le cadre d'un financement de série C


Robocath Philippe Bencteux président fondateur
Philippe Bencteux – Président et fondateur de Robocath

Robocathune société basée à Rouen, en France, qui conçoit, développe et commercialise des systèmes robotiques cardiovasculaires pour le traitement des maladies vasculaires, a obtenu un financement de série C de 40 millions d’euros (43 millions de dollars).

Le cycle a été mené par MicroPort Scientific Corporation (HKG:853), avec la participation d’investisseurs institutionnels (Zhejiang Silk Road Fund, Luxembourg CLIIF géré sous TUS-Holdings, CS Group et Anaxago) ainsi que d’investisseurs existants.

Le financement permettra à l’entreprise d’étendre ses efforts de vente et de marketing pour sa première plateforme robotisée, R-One™, et d’élargir et d’accélérer le développement des produits de son robot de deuxième génération afin d’aborder davantage de procédures PCI et de démarrer des applications périphériques et neurovasculaires. À l’issue de cette opération, les investisseurs existants, ainsi que Philippe Bencteux, président et fondateur de la société, détiendront plus des deux tiers du capital de la société.

Dans le cadre de cet investissement, Robocath et MicroPort ont également signé un accord stratégique visant à créer une coentreprise basée en Chine.

Avec plus de 7 000 employés dans le monde, MicroPort possède une expertise établie dans la fabrication et la commercialisation de dispositifs médicaux depuis sa fondation en 1998 et est un leader sur son marché intérieur chinois dans le domaine cardiovasculaire. L’entreprise possède une gamme complète de produits de stents et de ballons dans le monde entier et a généré un chiffre d’affaires de 793 millions de dollars (729,5 millions d’euros) en 2019 (environ un tiers provenant de son activité cardiovasculaire). Au cours des cinq dernières années, l’entreprise a connu une croissance moyenne de son chiffre d’affaires de +17 %. MicroPort est cotée à la bourse de Hong-Kong depuis septembre 2010.

Grâce à cette joint-venture, Robocath ouvrira le marché asiatique avec la commercialisation de sa première plateforme robotisée. Cette expansion sera facilitée par la fabrication locale de consommables et l’assemblage des robots afin d’assurer une distribution optimale des produits Robocath sur ce marché. Les deux entreprises mèneront également des activités de recherche et de développement liées aux technologies de la prochaine génération de réseaux longue distance et de contrôle à distance 5G et développeront des algorithmes d’intelligence artificielle à utiliser avec les plates-formes assistées par robot.

Fondée en 2009 par le docteur Philippe Bencteux, Robocath conçoit, développe et commercialise des solutions robotisées pour le traitement des maladies cardiovasculaires. R-One™ utilise une technologie qui optimise la sécurité de l’angioplastie coronarienne assistée par robot. Cette procédure médicale consiste à revasculariser le muscle cardiaque en insérant un ou plusieurs implants (stents) dans les artères qui l’alimentent en sang. Grâce à son architecture ouverte, R-One™ est compatible avec les dispositifs et les laboratoires de cathétérisme les plus répandus sur le marché. Il est actuellement disponible en Europe et en Afrique. La société compte plus de 30 employés et est soutenue par GO CAPITAL, NCI, Normandie Participations, M Capital, Supernova Invest, Caisse d’épargne, BNP Paribas, Crédit Agricole) et Bpifrance, ainsi que par plusieurs business angels.

FinSMEs

29/04/2020

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires

Investir dans Air Liquide

Air Liquide est un groupe français spécialisé dans la production du gaz. La fourniture de technologies est également une de ses principales activités. A travers