Ritual, la ville de Toronto s'associe pour fournir un outil de commande gratuit aux entreprises locales de restauration


Le maire de Toronto, John Tory, s’apprête à annoncer un partenariat entre la ville et le Rituel de commande de nourriture et de démarrage de la collecte mobile, afin de fournir un outil destiné à aider les entreprises locales à accroître leurs ventes pendant la pandémie COVID-19.

« Il est important pour nous d’aider les entreprises de notre ville natale à se mettre en place et à fonctionner tout en assurant la sécurité des Torontois. »

Cet outil, appelé Ritual ONE, permet aux entreprises de services alimentaires, notamment les restaurants, les épiceries, les boucheries et les boulangeries, d’accepter des commandes numériques à partir de leur propre site web et de leurs comptes de médias sociaux. Ritual ONE offre aux entreprises la possibilité de prendre ou de livrer des plats à emporter, de commander sans contact et de bénéficier d’un programme de fidélité automatisé. La start-up propose généralement l’outil de commande à un coût.

Grâce à cette initiative de la ville de Toronto, les entreprises qui s’inscrivent avant le 1er juin seront exemptées à vie des commissions et des frais d’abonnement pour Ritual ONE (à condition que l’entreprise soit située dans une zone où Ritual opère). Habituellement, les frais d’abonnement mensuels de Ritual ONE s’élèvent à 49,99 $ par mois.

« En tant qu’entreprise basée à Toronto, il est important pour nous d’aider les entreprises de notre ville natale à se mettre en place et à fonctionner tout en assurant la sécurité des Torontois pendant cette période », a déclaré Ray Reddy, co-fondateur et PDG de Ritual.

James Rilett, vice-président de Central Canada for Restaurants Canada, une association nationale représentant l’industrie des services alimentaires au Canada, a déclaré que des initiatives comme celle-ci, entreprise par la Ville et le Rituel, sont nécessaires pour aider les restaurants à se remettre des effets de COVID-19.

« Nous pensons que les restaurants locaux sont ce qui permet aux communautés de prospérer, et nous sommes ici pour les soutenir alors que nous travaillons avec le maire Tory et la ville de Toronto pour aider à relancer notre économie », a ajouté M. Reddy.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan de soutien et de relance économique à court terme de la ville. Les entreprises inscrites au programme ShopHERE pourront également bénéficier du Rituel UN en plus de l’exemption à vie des commissions et des frais d’abonnement. Lancé par la ville lundi, ShopHERE est une initiative multipartenaires qui vise à créer 3 000 boutiques en ligne pour les entreprises indépendantes de Toronto.

RELATIVES : Des entrepreneurs du secteur des technologies lancent une plateforme de dons pour aider les entreprises locales canadiennes touchées par la COVID-19

Les entreprises qui utilisent Ritual ONE recevront également un expert dédié pour les soutenir pendant le processus d’embarquement. Cette offre est également disponible pour les restaurants existants sur le marché du Ritual ONE.

Les restaurants ont été particulièrement touchés par la pandémie de COVID-19. Des données récentes recueillies par Ipsos indiquent qu’environ 26 % des restaurants canadiens n’auront pas les fonds nécessaires pour rouvrir lorsque la pandémie sera terminée. Comme de nombreux restaurants ont été contraints d’offrir leurs services par le biais d’applications de livraison, certains propriétaires font valoir que la commission facturée par ces applications est trop élevée, compte tenu du climat actuel.

Ritual vante son offre actuelle, qui élimine les commissions et les frais d’abonnement, comme un moyen de minimiser l’impact économique de la pandémie de COVID-19 sur l’économie locale.

La start-up basée à Toronto a connu ses propres difficultés durant la pandémie. Le rituel fait la promotion de ses services auprès des entreprises et des travailleurs, si bien que lorsque les restaurants ont fermé et que sa clientèle principale a commencé à travailler à domicile, l’entreprise a fini par en prendre un coup. Le mois dernier, Ritual a licencié plus de la moitié de ses employés et a réduit ses activités.

Source de l’image Rituel.



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires