Procter & Gamble affiche des gains plus élevés, mais les recettes sont insuffisantes

0
90


Procter & Gamble (PG) a annoncé des résultats meilleurs que prévu pour le troisième trimestre de l’année fiscale 2020, grâce à de bons chiffres de ventes organiques. Le BPA non-GAAP du troisième trimestre de 1,17 $ a battu l’estimation du consensus de 0,04 $.

Cependant, les recettes de 17,21 milliards de dollars (en hausse de 4,6 % d’une année sur l’autre) ont manqué de 80 millions de dollars les attentes de la rue. Les actions sont en légère hausse dans la négociation de vendredi avant le marché.

« Le volume des expéditions de produits biologiques a augmenté de six pour cent car la forte demande des consommateurs en Amérique du Nord et sur certains marchés européens due à la pandémie de COVID-19 a été partiellement compensée par la baisse des volumes sur certains marchés asiatiques due principalement à la perturbation temporaire de l’accès des consommateurs aux marchés de détail liée à la pandémie de COVID-19 », a expliqué la société.

En particulier, les ventes de produits biologiques pour le segment des tissus et des soins à domicile de P&G ont augmenté de 10 % au cours du trimestre, tandis que son activité de soins pour bébés, femmes et familles a connu une hausse de 7 %.

Pour l’ensemble de l’exercice financier, PG prévoit désormais une croissance globale des ventes de 3 à 4 %, contre 4 à 5 % auparavant, afin de tenir compte des vents contraires plus forts liés aux devises. Toutefois, la société a maintenu ses prévisions de croissance organique des ventes dans une fourchette de 4 à 5 %.

PG a également révélé qu’elle prévoit de payer plus de 7,5 milliards de dollars en dividendes et de racheter 7 à 8 milliards de dollars d’actions ordinaires au cours de l’exercice 2020.

D’un point de vue d’analyste, PG se vante toujours d’un consensus d’achat fort et haussier avec 10 notations d’achat récentes contre 3 notations de maintien. Le prix moyen cible de 130 dollars indique un potentiel de hausse de 8 %, le titre n’ayant baissé que de 3 % depuis le début de l’année. (Voir l’analyse du titre PG sur TipRanks)

« Pour nous, l’appel à PG est simple : les fondamentaux s’améliorent, mais le titre est déjà en train de se stabiliser », déclare Nik Modi, analyste à RBC Capital.

Il a une cote de retenue sur l’action avec un objectif de prix de 120 $, ajoute-t-il : « Nous pensons que le secteur de la beauté à forte marge est particulièrement menacé au cours du trimestre de juin. »

Actualités connexes :
Les actions de Gilead s’envolent au vu des données positives sur le vaccin Covid-19
Novavax va lancer le premier essai du vaccin COVID-19 en Australie
Roku a dépassé les estimations, mais l’incertitude plane

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here