PQShield lève 5,5 M £ en financement de démarrage

0
131


PQShield, une startup de cybersécurité basée à Oxford, au Royaume-Uni, spécialisée dans la cryptographie post-quantique, sort de la furtivité en levant un financement de démarrage de 5,5 millions de livres sterling (7 millions de dollars).

La tournée a été dirigée par Kindred Capital avec la participation de Crane Venture Partners, d’Oxford Sciences Innovation et d’investisseurs providentiels, dont Andre Crawford-Brunt, ancien responsable mondial des actions de la Deutsche Bank.

La société a l’intention d’utiliser les fonds pour le déploiement commercial de ses solutions de cryptographie.

Une spin-off de l’Université d’Oxford fondée par le Dr Ali El Kaafarani, chercheur à l’Oxford Mathematical Institute et ancien ingénieur de Hewlett-Packard Labs, PQShield fournit une suite de solutions sécurisées quantiques pour les logiciels, le matériel et les données en transit. Sa solution System on Chip (SoC), entièrement conçue en interne, sera concédée sous licence aux fabricants de matériel, tandis que son kit de développement logiciel permet la création de solutions de messagerie sécurisées protégées par des algorithmes post-quantiques qui exploitent un protocole dérivé du signal, dont la sécurité est prouvée. . Dans la pratique, PQShield peut tout sécuriser, des voitures sans clé et autres appareils connectés aux données en provenance et à destination des serveurs cloud.

Parallèlement au financement de démarrage, la société a également obtenu son premier client OEM, Bosch.

FinSMEs

08/07/2020

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here