peaq finalise un tour de financement providentiel de 750 K €

0
66


peaq

peaq, une start-up de technologie profonde basée à Berlin, en Allemagne, a réalisé un tour de table de 750 000 €.

Parmi les contributeurs figuraient Werner Geissler, ancien vice-président de Procter & Gamble, Michael Ganser, ancien PDG pour l’Allemagne de CISCO, Xavier Sarras, associé chez 4P Capital, Friedrich Neuman, conseiller principal chez Deloitte, et Steffen Seifarth, ancien PDG de Mäurer & Wirtz .

Dirigé par Till Wendler, PDG, peaq fournit une infrastructure de plate-forme blockchain pour l’Internet-of-The. La société développe une infrastructure d’innovation et de transaction neutre pour les applications IoT décentralisées.

L’équipe de 16 membres a recherché et développé sa propre infrastructure de blockchain à partir de son bureau de Berlin sur une période de développement de trois ans. Sur cette base, la société a développé le roman DAGchain. La technologie DAGchain de peaq résout les problèmes de blockchain existants en combinant la technologie blockchain et DAG. Il permet des performances élevées, une sécurité élevée et un fonctionnement décentralisé sans nécessiter une consommation d’énergie élevée. En outre, il répond à toutes les normes et exigences de l’industrie, telles que la possibilité d’utiliser des langages de programmation conventionnels et le respect des lois sur la protection des données. En 2020, l’entreprise a déjà réalisé un chiffre d’affaires de 600 K €.

La société a l’intention d’utiliser les fonds pour lancer sa plate-forme blockchain à grande échelle pour l’industrie automobile.

Un cycle de financement plus large avec des investisseurs institutionnels est prévu pour le premier trimestre de 2021. Le cycle sera ouvert à un plus large éventail d’investisseurs alors que la société se prépare à ouvrir sa plate-forme et à reproduire ses succès dans d’autres secteurs, tels que les secteurs des télécommunications et de la conformité. .

FinSME

19/10/2020

tout savoir sur la crypto