Paxos révèle à son tour ses réserves et appelle Tether (USDT) et Circle (USDC) pour l’émission des stablecoins non réglementés.

Avec la demande croissante d’utilisation de pièces stables réglementées, Paxos a fait appel à Tether (USDT) et Circle (USDC) pour ses émissions des pièces stables non réglementées affirmant qu’il s’agissait d’une fausse déclaration. Paxos a également révélé que ses réserves se composaient uniquement d’espèces et de bons du Trésor américain.

PAX, BUSD et GUSD, des stablecoins approuvés par NYDFS

Paxos a annoncé pour la première fois une répartition de ses réserves pour les pièces stables PAX et BUSD : au 30 juin, environ 96% de ses réserves étaient détenues en espèces et quasi-espèces, tandis que 4% étaient investis dans des obligations du Trésor américain.

Répartition des réserves de Stablecoin alimentées par Paxos
– Source : Paxos

 

Les actifs émis par Paxos sont tous réglementés par le Département des services financiers de l’État de New York « NYDFS », ce qui est particulièrement grave en cas de malveillance ou de fraude. Cela signifie que tous les jetons émis sont effectivement adossés à des réserves directement liées à la valeur du dollar américain. En outre, des réserves doivent être enregistrées auprès du dépositaire afin de les séparer des actifs de l’émetteur.

D’après le rapport, seuls les 3 stablecoins dont PAX, BUSD et GUSD sont supervisés par le régulateur sur une base continue. Cela garantit aux utilisateurs de stablecoin que les dollars derrière leurs stablecoins sont sûrs et peuvent être utilisés à tout moment.

Dan Burstein, CCO (Directeur de la Conformité) de Paxos a déclaré :

« À ce jour, il existe exactement trois pièces stables adossées au dollar dans le monde : Paxos Standard (« PAX ») et Binance Dollar (« BUSD »), tous deux émis par Paxos Trust Company, et le Gemini Dollar (« GUSD »), émis par Gemini Trust Company. Paxos et Gemini sont toutes deux des sociétés de fiducie réglementées par le Département des services financiers de l’État de New York (« NYDFS ») »

L’USDT et l’USDC, des stablecoins non-réglementées

La divulgation de la société a été faite le 2ejour après que Circle, l’émetteur du deuxième plus grand stablecoin de l’USDC, a divulgué ses actifs soutenant le jeton. Dans le cadre de son introduction en bourse, Circle a soulevé le fait qu’il améliorera la transparence de l’USDC

Dan Burstein, CCO (Directeur de la Conformité) de Paxos

« Ni l’USDC ni Tether ne sont des actifs numériques réglementés, pour la simple raison qu’aucun des 2 tokens n’a de régulateur. En fait, ni les jetons USDC ni les jetons de Tether ne sont des ‘stablecoins’, si ce n’est de nom. » 

A titre d’infos, Tether, l’émetteur du plus grand stablecoin USDT, a divulgué son allocation de réserves en mai.

Réserves soutenant les « stablecoins » non réglementés USDC et Tether – Source : Paxos

 

De ce fait, l’USDT n’est pas réglementé et le procureur général de l’État de New York a interdit à sa société d’opérer dans sa juridiction. Malgré cela, Circle a obtenu une BitLicense dans l’État de New York. En outre, l’avocat de Tether, Stuart Hoegner, a déclaré que la société se préparait à mener un audit financier sans précédent de l’industrie du stablecoin.

La principale valeur de la surveillance réglementaire est de garantir que les réserves sont constituées de dollars américains réels, liquides et accessibles, si ni l’USDC ni Tether ne peuvent tenir ces conditions.

 

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires