Optimiser le marketing en utilisant des approches en libre-service


Résumé de 30 secondes:

  • Alors que de nombreux annonceurs contrôlent les données et la stratégie des campagnes via des plates-formes côté demande (DSP), les approches en libre-service facilitent encore davantage ce processus.
  • Le modèle en libre-service offre plus de contrôle sur les achats d’annonces, permettant une optimisation constante des campagnes.
  • En augmentant la transparence des dépenses et des performances, les marques et les agences peuvent améliorer la messagerie et dépenser de manière plus stratégique.
  • Ce processus rationalise également les flux de travail internes, renforçant considérablement les campagnes tout en réduisant les risques.

Dans le paysage marketing actuel, de nombreux annonceurs contrôlent les données et la stratégie de toutes leurs campagnes via des plates-formes tierces côté demande (DSP).

La gestion des flux multimédias programmatiques est encore plus importante dans l’écosystème actuel, car un récent rapport PwC / ISBA a montré qu’environ 15% des dépenses marketing ne sont pas attribuables. Ce manque de responsabilité est mortel, car sans savoir combien de mains sont dans la caisse, les acheteurs ne peuvent pas dire aux clients qui ils ciblent.

Alors que les marques et les agences se concentrent sur la résolution de ce problème, opter pour des stratégies en libre-service leur donne l’accès pratique au clavier dont elles ont besoin pour mieux contrôler les achats d’annonces, accroître la transparence des dépenses et des performances et rendre les flux de travail plus efficaces.

Données, dollars et livraison

Offrant de meilleurs contrôles au sein du DSP, le modèle en libre-service permet une optimisation constante des campagnes. Les agences qui investissent davantage dans les médias programmatiques peuvent gérer plus facilement la fréquence et comprendre où trouver les bonnes audiences aux tarifs les plus compétitifs. Pour cette raison, près des deux tiers des marques américaines ont sous-traité tout ou partie de la publicité programmatique.

Avec l’accès à cet inventaire unique et à des données backend personnalisées, les traders peuvent acheter des médias en toute confiance grâce à des partenariats stratégiques. Tout le monde a une vue «surround» à 360 degrés sur les campagnes, de la planification à l’activation, en passant par la mesure et l’optimisation. Les équipes qui gèrent tous les médias dans un DSP font évoluer la pile technologique tout en gardant une trace des budgets et de la portée des annonces.

Le contrôle des données, des dollars et de la livraison via le libre-service est la clé du succès. Les marques et les agences collaborent alors plus efficacement tout en affinant les performances. Ces activités améliorent également la communication, de sorte que toutes les personnes impliquées ont une vue d’ensemble.

Un pass tout accès

Les processus en libre-service augmentent la transparence, offrant une vue d’ensemble de la destination de l’argent, jusqu’au journal. Cela réduit le coût des activations tout en permettant aux équipes de dépenser de manière plus stratégique et d’améliorer les performances de leur messagerie personnalisée.

Ce processus donne également aux clients plus de visibilité, car ils savent ce que disent les scripts publicitaires, où la création s’exécute et comment elle fonctionne avec différents marchés, éditeurs, canaux et au-delà. Grâce à ce pass d’accès complet, les marques et les agences s’assurent que les médias atteignent les bonnes personnes.

Apprendre en faisant

Les groupes de planification et d’activation renforcent les processus internes lorsqu’ils unissent leurs forces.

Les acheteurs ne comprennent pas toujours parfaitement les publics auxquels ils s’adressent, mais les équipes de planification des agences suppriment cette déconnexion. Ils n’ont plus besoin d’attendre que des partenaires extérieurs fournissent des informations ou clarifient les choses; ils peuvent identifier immédiatement les tendances, améliorer la messagerie sur les canaux médiatiques et apprendre en faisant.

De nombreux départements lient également l’efficacité de leurs campagnes à des résultats commerciaux réels tels que le téléchargement de coupons et les inscriptions d’échantillons. Cela signifie que les flux de travail et les stratégies internes doivent être encore plus efficaces.

Plus le personnel pourra naviguer seul sur la plateforme, meilleurs seront les résultats de l’entreprise. Les équipes créent de nouvelles opportunités de croissance en collaborant dans un environnement sûr et contrôlé. En prime, le montant des dépenses publicitaires non attribuables diminue lorsque tout le monde connaît le score.

Les appels à l’action seront également plus faciles à suivre à mesure que la mesure des données devient plus sophistiquée et que les plates-formes offrent des résultats intuitifs en temps réel. Sans ces garde-corps, les fonds sont parfois acheminés vers des stocks usurpés moins chers sur le marché libre. Cependant, travailler avec un groupe plus spécialisé d’acheteurs de médias réduit les risques.

Un DSP unifié permet en outre aux éditeurs endémiques de rationaliser les flux de travail tandis que les annonceurs optimisent les enchères en temps réel (RTB) et l’inventaire publicitaire.

Plus de médias programmatiques se traduisent également par des achats plus directs sur la plate-forme, permettant aux équipes de gérer la fréquence et la diffusion par rapport à des segments d’audience spécifiques. Les équipes ont des interactions plus perspicaces avec leurs clients lorsqu’elles se rendent en interne, car elles peuvent voir les performances sur le marché en temps réel.

Les marques et agences qui collaborent avec les DSP et utilisent des approches pratiques en libre-service renforceront considérablement les campagnes. Avec des données programmatiques à portée de main, ils gèrent un navire beaucoup plus serré tout en rendant les transactions plus transparentes et plus efficaces. En planifiant bien et en exécutant avec précision, toutes les parties s’épanouiront dans un monde post-pandémique.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires