Newton a eu une panne et maintenant les utilisateurs se plaignent que leurs transactions sont en attente


L’échange de crypto-monnaie basé à Toronto Newton a récemment subi une panne de sa plate-forme en raison d’une cyberattaque affectant son partenaire de garde. En conséquence, certains utilisateurs se plaignent désormais que des transactions, y compris des retraits, sont en attente.

« L’instance de Newton n’a pas été affectée et aucun fonds client n’était en danger. »

Mardi, Newton a écrit dans un article de blog qu’il avait temporairement suspendu les transactions et les retraits de crypto-monnaie tout en résolvant une panne avec son dépositaire liée à une cyberattaque.

«Il y a peu de temps, nous avons appris qu’un client de notre partenaire dépositaire avait été ciblé par une cyberattaque sophistiquée entraînant la perte de fonds d’un petit nombre de leurs portefeuilles chauds», a écrit Newton. «L’instance de Newton n’a pas été affectée et aucun fonds client n’était en danger, mais par mesure de précaution, notre partenaire de garde a désactivé les retraits de tous les portefeuilles actifs sur leur service. Nous avons également décidé d’arrêter les échanges jusqu’à ce que nous ayons mieux compris la situation.

Dans le billet de blog de mardi, Newton a indiqué qu’il travaillait en étroite collaboration avec ses partenaires pour «restaurer en toute sécurité l’accès aux retraits cryptographiques et reprendre les échanges». Un processus, a déclaré la société, qui pourrait prendre plusieurs heures.

Mercredi après-midi, le trading sur la plateforme de Newton avait été partiellement réactivé pour un certain nombre de crypto-monnaies. Le statut des virements électroniques, EFT et crypto-virements était indiqué comme normal, tandis que les virements électroniques sont répertoriés comme présentant des retards.

Un certain nombre d’utilisateurs de Newton se sont depuis tournés vers les médias sociaux pour noter les retards dans les tentatives de retrait de leurs actifs numériques. Alors que certains se sont plaints que leurs retraits étaient en attente depuis des heures, d’autres ont indiqué qu’ils avaient pu obtenir leurs avoirs.

Newton travaille avec la société torontoise Balance en tant que dépositaire. Alors que Newton n’a pas directement nommé Balance dans le billet de blog de mardi comme étant la société qui a subi la cyberattaque, le partenariat entre les deux sociétés remonte à 2019. Le PDG de Newton, Dustin Walper, a décrit le partenariat comme empêchant le prochain scandale QuadrigaCX.

CONNEXES: Newton annonce un partenariat destiné à empêcher le prochain scandale QuadrigaCX

Notant que la cyberattaque a affecté un petit nombre de portefeuilles chauds liés à son dépositaire et que ni Newton ni ses clients n’ont été touchés, la société a souligné qu’elle stockait la majorité des actifs des clients dans des entrepôts frigorifiques et ne conservait qu’une quantité limitée de fonds dans des portefeuilles chauds pour faciliter les retraits.

« Sur la base des informations incomplètes dont nous disposons, il est peu probable que ce type d’attaque aurait réussi contre les portefeuilles chauds de Newton », a écrit Newton. « Nous continuerons de fournir des mises à jour au fur et à mesure que nous les recevrons. »

Lorsqu’il a été contacté pour commenter le PDG Walper a déclaré à BetaKit, Newton a entièrement rétabli les retraits et «la plupart des paires de négociation et traitent les transactions et le financement normalement.»

«Ces événements sont courants dans notre industrie – nous comptons sur un certain nombre de fournisseurs pour faire fonctionner notre plate-forme, et si l’un d’entre eux tombe en panne pour maintenance, cela affecte notre capacité à offrir un service», a-t-il déclaré. «Aucun fonds client n’était à risque et nous continuons à travailler sur des moyens d’améliorer la fiabilité et la disponibilité de notre plate-forme.»

Walper a ajouté que du 31 décembre au 28 avril, Newton est passé de 35 000 à plus de 175 000 utilisateurs et traite quotidiennement entre 5 millions de dollars et 20 millions de transactions. «Nous évoluons aussi vite que possible pour répondre à une croissance insensée de la demande, mais pour le moment, nous sommes en retard et nous travaillons sur les tickets de support aussi vite que possible. Les volumes d’assistance explosent chaque fois qu’un fournisseur nous cause des temps d’arrêt », a-t-il déclaré.

Newton a été lancé en avril 2018, permettant aux clients de se connecter à des comptes bancaires et de négocier en Bitcoin, Ethereum et Litecoin. En août 2018, Newton a reçu un engagement conditionnel de 15 millions de dollars de DV Chain, un fournisseur de liquidités dans le domaine des crypto-monnaies.

BetaKit a contacté Balance pour obtenir des commentaires.



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires