Neuromod clôture un financement de série B de 10,5 M €

0
78


Appareils Neuromod

Neuromod Devices Limited, une société de dispositifs médicaux basée à Dublin, en Irlande, spécialisée dans le traitement des acouphènes, a levé 10,5 millions d’euros en financement de série B.

Le tour a été mené par l’investisseur majoritaire Fountain Healthcare Partners, avec la participation des investisseurs existants Moffett Investment Holdings et Medical Device Resources, avec une dette de capital-risque fournie par Kreos Capital et Silicon Valley Bank.

Le produit du financement sera utilisé:

  • d’étendre la commercialisation en Europe du dispositif de traitement des acouphènes Lenire® de la société;
  • pour intensifier la fabrication, faire progresser la stratégie de la FDA américaine de l’entreprise et
  • pour saisir des opportunités avec le Département américain des anciens combattants.

Dirigée par le Dr Ross O’Neill, PDG fondateur, Neuromod Devices est une société de technologie médicale spécialisée dans la conception et le développement de technologies de neuromodulation pour répondre aux besoins cliniques de la population de patients souffrant d’acouphènes mal desservis qui vivent avec une maladie chronique et débilitante. La société a réalisé des essais cliniques approfondis pour confirmer l’efficacité de sa plateforme de neuromodulation non invasive dans les acouphènes pour lesquels aucune norme de soins n’a encore été établie. Son dispositif de traitement Lenire® a été commercialisé en Europe et est disponible en Irlande, en Belgique et en Allemagne.

Le financement de série B fait suite à la publication des résultats du premier essai clinique majeur de la société comme article de couverture dans le magazine Science Translational Medicine. L’essai, qui s’est déroulé sur 12 semaines, auprès de 326 patients, a permis d’améliorer les symptômes d’acouphènes des patients. Plus de 80% de ceux qui respectaient le régime prescrit ont vu une amélioration moyenne d’environ 14 points sur un score de gravité des acouphènes de 1 à 100. Lorsque l’équipe a suivi 12 mois après le traitement, 80% des participants avaient maintenu les améliorations.

FinSME

20/10/2020

tout savoir sur la crypto