Neo Medical obtient un financement de 13,2 millions de francs suisses


neo medical+

Neo Medicalune société de technologie médicale basée à Lausanne, en Suisse, qui développe des solutions pour obtenir une fusion plus fonctionnelle dans la chirurgie de la colonne vertébrale, a conclu un tour de financement de 13,2 millions de francs suisses (13,4 millions d’USD).

Les fonds seront utilisés pour financer la croissance mondiale de l’entreprise et son expansion dans des marchés clés ciblés.

Sous la direction de Vincent Lefauconnier, PDG, Neo Medical a développé une plateforme chirurgicale, comprenant cinq instruments et quatorze implants seulement, couvrant la plupart des indications de la colonne vertébrale. Cette plateforme comprend la technologie de fixation contrôlée conçue pour permettre une colonne vertébrale plus neutre, équilibrée et stable en post-opératoire. Les solutions de l’entreprise permettent aux chirurgiens du rachis de limiter la surcharge de stress sur la colonne vertébrale des patients, réduisant ainsi les risques de desserrage des vis, de défaillance du matériel, et réduisant encore les risques de réopération, tout en améliorant les résultats globaux pour les patients.

Avec une approche globale, Neo Medical concentre actuellement ses efforts sur cinq marchés stratégiques : les États-Unis, l’Allemagne, l’Espagne, la Suisse et la France. La société a reçu l’approbation de la CE et de la FDA pour son système de vis pédiculaires en septembre 2016 et septembre 2017 respectivement, et pour ses cages en janvier 2020 et décembre 2019. Depuis leur lancement sur le marché au deuxième trimestre 2017, les produits Neo Medical sont maintenant utilisés dans 250 hôpitaux dans le monde entier.

Parallèlement au tour de financement, Neo Medical a annoncé que deux professionnels du secteur des technologies médicales se joignent au conseil d’administration : Michel Orsinger en tant que membre, et Oern Stuge en tant que président du conseil d’administration de Neo Medical.

Michel Orsinger a dirigé la plus grande entreprise orthopédique DePuy Synthes de 2012 à 2015, après la vente de Synthes à Johnson & Johnson. En tant que membre de l’équipe de direction mondiale de J&J, il a ensuite créé la plus grande et la plus complète des sociétés mondiales d’orthopédie. Il a été président mondial de la société orthopédique mondiale DePuy Synthes au sein de Johnson & Johnson de 2012 à 2015, où il était membre de l’équipe de direction mondiale. Michel Orsinger a rejoint J&J suite à la vente de Synthes Inc. pour 20 milliards de dollars en 2012. Auparavant, Michel Orsinger a occupé le poste de directeur de l’exploitation puis de directeur général de Synthes de 2004 à 2012. Son expérience dans le domaine des soins de santé a débuté chez Novartis, où il a occupé différents postes de direction de divisions mondiales.

Oern Stuge, MD, est président et PDG de Orsco Life Sciences AG. Il a acquis une expérience de 12 ans chez Medtronic Inc. où il a occupé plusieurs postes de direction, notamment celui de vice-président principal et président Europe, Canada et marchés émergents, et de membre du comité exécutif et du comité opérationnel. Il a ensuite siégé à différents conseils d’administration, ce qui a conduit à ce jour à cinq sorties et deux introductions en bourse. Avant de rejoindre Medtronic, Oern a occupé des postes de direction chez Abbott Laboratories, et a été PDG d’une startup norvégienne. Oern a commencé sa carrière comme médecin praticien et est titulaire d’un doctorat en médecine de l’université d’Oslo et d’un MBA de l’IMD en Suisse.

FinSMEs

15/05/2020

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires