Nayib Bukele se présentera à l’élection présidentielle 2024 en Salvador malgré l’interdiction.

Le président pro-bitcoin de Salvador Nayib Bukele a annoncé qu’il se présenterait à la prochaine élection présidentielle en 2024. En effet, il a reçu l’autorisation après que la Cour suprême du Salvador (SCJ) a publié une résolution autorisant la réélection immédiate du président en 2021. Pendant son règne, El Salvador a lancé de nombreuses initiatives dans l’espace Bitcoin, telles que la conversion de la crypto en monnaie fiduciaire dans le pays.

Nayib Bukele, candidat à l’élection présidentielle 2024

Le président salvadorien pro-Bitcoin, Nayib Bukele, a déclaré qu’il serait également candidat aux élections de 2024. Il a pris la décision malgré la constitution du pays interdisant au président d’être réélu.

« J’annonce au peuple salvadorien que j’ai décidé de me présenter comme candidat à la présidence de la République », a annoncé Nayib Bukele dans un discours prononcé hier à l’occasion du Jour de l’Indépendance.

Bonus :

La Cour suprême a statué en 2021 qu’il pouvait exercer un deuxième mandat consécutif. Cela malgré une loi foncière lui interdisant de se présenter aux élections de 2024. Une décision qui a suscité des critiques d’opposition.

Ainsi, Bukele estime qu’El Salvador devrait suivre l’exemple des pays développés qui autorisent la réélection : « Les pays développés pratiquent la réélection. Et grâce à la nouvelle configuration de l’institution démocratique de notre pays, maintenant le Salvador le fera aussi.« 

Il est à noter que Bukele a de bonnes chances de reconquérir sa présidence. En effet, la majorité de la population locale étant favorable à sa présidence. Selon un récent sondage, 85% des Salvadoriens interrogés sont satisfaits de son régime.

Salvador et son interaction avec le bitcoin

Le pays a fait la une des journaux en septembre dernier lorsqu’il est devenu le premier pays à utiliser le bitcoin comme monnaie légale.

D’autres plans incluent l’achat de BTC à un niveau macro et l’utilisation des bénéfices pour construire un immense hôpital. La création d’une ville dédiée à l’actif était également à l’ordre du jour. Par ailleurs, les autorités ont lancé en début d’année « La Casa Del Bitcoin », un centre éducatif pour faire découvrir aux particuliers les vertus de cet actif numérique.

Cependant, selon le rapport de Fitch Ratings, le pays doit faire face à d’importants problèmes économiques. Le taux d’inflation actuel au Salvador dépasse les 7 %, tandis que de nombreux habitants n’ont pas accès aux services financiers de base et vivent dans la pauvreté. En outre, Il a abaissé la note de défaut de l’émetteur en devises étrangères à long terme du pays de « CC » à « CCC« .

Selon Fitch Ratings : « les positions de liquidité budgétaire et extérieure serrées et l’accès extrêmement limité au marché dans un contexte de besoins de financement budgétaire élevés ». 

L’agence de notation indique que le gouvernement du Salvador a récemment annoncé un rachat volontaire de 360 millions de dollars en espèces pour ses obligations extérieures 2023 et 2025 à un prix inférieur au pair. Cette décision « devrait affaiblir davantage sa position de liquidité déjà tendue« . 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires

Iran cbdc

L’Iran a lancé un projet pilote pour sa CBDC.

La Banque centrale d’Iran a commencé à piloter l’utilisation de son CBDC « crypto rial », cette semaine, selon une annonce de la Chambre de commerce iranienne. Par ailleurs, la décision de