Moyens pour les petites entreprises d’obtenir du financement au Canada

0
82


propriétaire de petite entreprise devant le magasin

Le capital est essentiel pour toute entreprise, et peu importe que votre marque soit grande ou petite, trouver le bon financement peut être un moment décisif. Les entreprises se retrouvent souvent à la recherche de capitaux supplémentaires lorsqu’elles cherchent à investir dans de nouveaux équipements, à ouvrir un nouveau bureau, à étendre leurs activités ou simplement lorsqu’elles se lancent et essaient de se faire un nom.

Le Canada devenant un véritable paradis pour les entreprises en démarrage, de plus en plus d’entrepreneurs lancent leur propre entreprise sur le sol canadien. Dans la grande majorité des cas, les nouveaux propriétaires d’entreprise manquent nettement de capital initial, s’appuyant sur des sources de financement telles que des prêts et des marges de crédit pour obtenir l’aide dont ils ont besoin pour concrétiser leurs idées.

Alors, quels types d’options avez-vous, en tant que propriétaire d’une petite entreprise au Canada, en matière de financement? Eh bien, alors que le prêt commercial classique est l’option évidente, il existe de nombreux autres choix, y compris des options de crédit, des prêteurs alternatifs et même des programmes d’incitation fiscale qui pourraient faire toute la différence dans les chances de succès de votre marque. Voici quelques exemples.

Prêts aux petites entreprises

Souvent, l’option la plus simple pour toute entreprise en démarrage ou petite entreprise au Canada qui a besoin de financement supplémentaire est de demander un simple prêt aux petites entreprises. Trouver un prêt pour une petite entreprise est relativement simple, et toutes les start-up opérant au Canada avec des revenus annuels de moins de 10 millions de dollars peuvent se qualifier, en faisant une demande rapidement et simplement auprès d’une banque locale, d’une caisse populaire ou d’une caisse populaire.

Les fonds obtenus dans le cadre d’un prêt aux petites entreprises peuvent être utilisés pour acheter des terrains ou des bâtiments supplémentaires pour votre entreprise, financer l’amélioration ou la rénovation d’un emplacement existant ou acheter du matériel neuf ou d’occasion pour effectuer vos activités quotidiennes.

Incitations fiscales

Le gouvernement canadien a également mis en place une gamme d’allégements fiscaux et de programmes d’incitatifs fiscaux pour certaines petites entreprises, selon leur domaine de travail. Un exemple est le programme d’incitation fiscale pour la recherche scientifique et le développement expérimental, qui peut offrir des déductions fiscales et même des remboursements en espèces aux entreprises qui investissent dans la recherche et le développement.

Le programme RS&DE est une excellente option pour les entreprises qui mènent des recherches scientifiques ou technologiques, des milliers d’entreprises bénéficiant de cette initiative chaque année. Il existe de nombreuses autres radiations fiscales et avantages fiscaux dont vous pouvez vous renseigner en tant que propriétaire de petite entreprise, et il est sage d’entreprendre les recherches nécessaires et de connaître toutes vos options.

Prêteurs alternatifs

Il est important de noter que toutes les petites entreprises au Canada ne pourront pas nécessairement être admissibles à un prêt aux petites entreprises par des moyens conventionnels comme les banques et les coopératives de crédit. Souvent, ces institutions auront des exigences assez strictes concernant des éléments tels que la cote de crédit, les revenus annuels et la durée de fonctionnement de l’entreprise.

Si vous n’êtes pas en mesure de vous qualifier, ne désespérez pas. Il existe d’autres options sous la forme de prêteurs alternatifs. En ligne, vous pouvez trouver d’innombrables prêteurs à travers le Canada qui seront prêts à être plus flexibles en ce qui concerne les conditions d’admissibilité, en regardant au-delà de mauvaises cotes de crédit et d’autres problèmes afin d’aider les entreprises dans le besoin. Sachez toutefois que ces prêteurs peuvent imposer des taux d’intérêt et des frais plus élevés.

Lignes de crédit

Une autre option qu’un propriétaire de petite entreprise pourrait envisager lors de la recherche de financement, en particulier pour les situations urgentes qui peuvent survenir de temps en temps, consiste à mettre en place une ligne de crédit. Il s’agit d’une autre option populaire parmi les petites entreprises canadiennes, et elle peut être acquise auprès des banques et d’autres prêteurs en ligne, selon votre situation.

Une marge de crédit fonctionne un peu comme une carte de crédit; il vous donne un pool de crédit que vous pouvez utiliser au besoin, et vous pouvez utiliser l’argent comme vous le souhaitez pour tout, de l’achat d’un nouvel équipement à la couverture des factures mensuelles de services publics sur votre lieu de travail. Vous n’avez qu’à payer des intérêts sur le crédit que vous utilisez réellement, c’est donc une bonne option comme fonds d’urgence de secours pour ces événements imprévus.

Conclusion

Créer une petite entreprise peut sembler être un défi de taille, et il est vrai que de nombreuses start-ups peuvent avoir des difficultés dans leurs premières années. Cependant, trouver du financement ne doit pas être si difficile; il existe de nombreuses options, des incitatifs fiscaux aux prêts, et il est important de connaître toutes les options qui s’offrent à vous afin de faire le bon choix pour votre entreprise.

tout savoir sur la crypto