Microsoft : de retour à la deuxième place des plus grandes capitalisations américaines

0
136

La firme spécialisée dans l’informatique revient au titre de deuxième capitalisation boursière la plus importante au monde. L’entreprise reprend ainsi le titre, au détriment de la plateforme e-commerce. Cette avancée fait suite à la chute de près de 8 % qu’Amazon a récemment enregistré à Wall Street. La perte de valeur en titre, qui est justifiée par des prévisions décevantes, a permis à Microsoft de reprendre du poil de la bête.

Le renouveau de la concurrence avec Apple

La marque à la pomme a finalement retrouvé son plus grand challenger. Microsoft est à nouveau la seconde capitalisation boursière de référence au monde. Il arrive tout juste après le groupe de Cupertino, affichant une capitalisation qui s’élève aujourd’hui à 821 milliards de dollars. L’entreprise de Bill Gates a profité des baisses récemment enregistrées par d’Amazon à Wall Street pour regagner sa place, loin devant le site d’e-commerce. En termes de valeur boursière, l’action auprès d’Amazon a chuté de 7,82% en fin de semaine. Vendredi, sa capitalisation boursière n’en était plus qu’à 803 milliards de dollars. La perte est ainsi évaluée à 66 milliards, sur une seule séance. Une dévalorisation qui sonne comme un rappel d’une situation déjà éprouvée par Facebook au cours de l’été. A rappeler que le réseau social avait noté une dévalorisation, qui lui avait coûté environ 110 milliards de dollars en une seule fois.

A la date du 4 septembre, la plus grande boutique en ligne au monde avait gagné le titre de deuxième valeur privée des USA à dépasser le seuil symbolique des 1.000 milliards de dollars. Cette valeur en Bourse avait alors incité les analystes à revoir leurs espérances à la hausse pour le prochain trimestre. Les résultats affichés par Amazon au cours du troisième trimestre sont cependant loin de ce qui était initialement prévu. Le chiffre primaire de 2,9 milliards de dollars était bien éloigné de ce qui a été constaté.

A l’heure actuelle, les investisseurs gardent un œil sur les possibilités d’évolution de ces entreprises. Les prévisions faites sur le quatrième trimestre, période stratégique de l’année, déçoivent ». Selon Aurel BGC, il est fort possible que les ventes ressortent au-delà des attentes des analystes. En tenant compte du potentiel de valorisation d’Amazon, il est certain que la sanction en bourse est conséquente. Dans le camp adverse, Microsoft a mis les armes de son côté en tranchant dans le pool des résultats décevants de ses premiers concurrents. De AMD, à Snap, en passant par Google… les déceptions ont été nombreuses. Avec un constat de résultats plus positif que prévu, Microsoft est gagnant sur les bénéfices comme sur les chiffres d’affaires. Cette action avait permis de reprendre 5,8 % suite à l’annonce de ses résultats en milieu de semaine. Amazon, qui demeure sur un parcours boursier d’exception, retient l’attention par son expansion de +3.540 % sur les dix dernières années. Cette progression se confirme encore aujourd’hui, avec un chiffre de plus de 40 % en 2018.

La performance a permis à Jeff Bezos de rester sur une place intouchable, devenant la plus grosse fortune mondiale. Bloomberg a récemment fait savoir que l’homme d’affaires pesait l’équivalent de 136,3 milliards de dollars, ce qui équivaut à un gain de 37,2 milliards cette année. Bill Gates, pour sa part, est à la tête d’une entreprise qui en est aujourd’hui à 93,4 milliards de dollars. Le géant de la vente sur internet a augmenté son bénéfice net, dont la multiplication équivaut à onze fois sa valeur au troisième trimestre.

Une situation qui s’éternise

Amazon a beau mettre en avant ses profits records, l’entreprise est donc moins avancée que prévu. Le géant du commerce n’a cependant pas manqué de surprendre ses actionnaires, qui sont devenus très exigeants à mesure que l’entreprise s’est développée. A l’annonce des perspectives de ses résultats, les anticipations n’étaient pas parvenues à s’ajuster à la réalité. Pour la bourse, le message est bien passé. L’objectif d’Amazon est actuellement situé entre 66,5 et 72,5 milliards de dollars de ventes pour la période de fêtes de fin d’année.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here