L’Ontario investit 5,25 millions de dollars pour aider les entreprises de la santé à prendre de l’expansion


Le gouvernement de l’Ontario investit 5,25 millions de dollars dans un nouveau projet visant à former et encadrer les entreprises du secteur des sciences de la santé afin d’obtenir des investissements et de mettre leurs solutions sur le marché.

Le nouveau projet, appelé Programme de développement des compétences en développement des affaires, est dirigé par l’Ontario Bioscience Innovation Organization (OBIO). L’investissement de la province vise à former jusqu’à 150 personnes dans le cadre du programme, qui se déroulera de juin à mars 2022.

Le programme d’OBIO pourrait s’avérer utile pour la myriade de startups de technologie de la santé de l’Ontario.

Le programme de compétences en développement des affaires vise à enseigner aux entreprises de biosciences des compétences en matière de commercialisation des finances, des affaires et de la propriété intellectuelle pour les aider à évoluer. Les participants bénéficieront également d’un mentorat individuel avec des experts en développement des affaires.

Dans le cadre de ce nouveau programme, l’OBIO accordera à certaines entreprises ontariennes des sciences de la santé jusqu’à 100 000 $ en subventions par entreprise. Le financement de la subvention doit être dépensé par le bénéficiaire avant le 31 mars 2022.

L’investissement de 5,25 millions de dollars de la province provient en partie de son Fonds de développement des compétences de 115 millions de dollars, qui a été créé pour soutenir des idées novatrices de formation et de développement des compétences.

«Le COVID-19 a souligné l’importance des secteurs de la santé et des sciences de la vie, ici en Ontario et partout dans le monde», a déclaré Nina Tangri, adjointe parlementaire du ministre du Développement économique, de la création d’emplois et du commerce de l’Ontario.

«Ce nouveau programme améliorera notre écosystème de classe mondiale et développera davantage les compétences de nos travailleurs et garantira que les entreprises ont accès aux compétences et aux talents nécessaires pour investir et prendre de l’expansion en Ontario», a ajouté M. Tangri.

Basée à Toronto, OBIO existe pour fournir aux entreprises des sciences de la santé un soutien stratégique, des programmes, l’élaboration de politiques et des activités de défense. OBIO le fait en s’associant avec le secteur privé, la communauté des investisseurs en biosciences, le milieu universitaire, les patients et le gouvernement.

Le nouveau programme d’OBIO pourrait s’avérer utile pour la myriade de start-ups des technologies de la santé et des sciences de la vie de l’Ontario, dont beaucoup ont connu une croissance pendant la flambée de la demande de solutions de soins de santé alimentée par la pandémie.

CONNEXES: Felix Health lance un service de santé mentale pour répondre à la demande croissante pendant le COVID-19

Selon le rapport sur l’écosystème de Hockeystick, la région du Grand Toronto (GTA) est devenue un foyer de technologies de la santé en 2020. Healthtech a battu tous les autres secteurs verticaux en termes d’investissement global, avec des startups dans l’espace levant un total de 186 millions de dollars en capital de risque sur l’année.

Bien que de nombreuses entreprises canadiennes du secteur de la santé aient connu du succès ces derniers temps, elles sont confrontées à un certain nombre de défis uniques qui peuvent nuire à leur capacité de commercialisation et de mise à l’échelle.

L’approvisionnement est l’un des plus grands obstacles à l’adoption et à la commercialisation des technologies de la santé. Reconnaissant le besoin de plus d’opportunités d’approvisionnement pour les startups, le gouvernement fédéral a récemment élargi son programme CAN Health Network, qui aide à connecter les startups des technologies de la santé aux établissements de santé canadiens.

Un autre problème mis en évidence par l’OBIO est le développement commercial. Selon une enquête menée l’année dernière par OBIO, 83% des leaders du secteur de la santé affirment que l’accès au financement devrait être une priorité pour accélérer les opportunités de réussite des entreprises des sciences de la santé. Pourtant, la moitié ont déclaré avoir souvent des difficultés à recruter des professionnels hautement qualifiés en développement des affaires.

La formation d’OBIO sera dispensée virtuellement, à partir de juin, sans frais pour les participants sélectionnés au programme.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles Similaires

Investir dans Air Liquide

Air Liquide est un groupe français spécialisé dans la production du gaz. La fourniture de technologies est également une de ses principales activités. A travers