L'investissement en capital-risque canadien en baisse de 7 % au premier trimestre 2020, selon l'ACCR


Les investissements en capital-risque au Canada pour le premier trimestre 2020 sont en baisse de 7,5 % par rapport au premier trimestre de l’année dernière, selon l’Association canadienne du capital-risque et des capitaux privés (CVCA).

La CVCA prévoit que les niveaux d’activité seront probablement plus faibles au deuxième trimestre 2020 « car les entreprises ont réagi au verrouillage du Canada ».

Lundi, le groupe a publié des données préliminaires pour le premier trimestre 2020 sur les investissements en capital-risque (CR) et en capital-investissement (PE) sur le marché canadien. Il a constaté que les investissements en capital-risque ont atteint 834 millions de dollars sur 125 transactions au cours du premier trimestre. Cela représente une baisse par rapport aux trois derniers trimestres records, qui ont tous dépassé le milliard de dollars d’investissements.

Cependant, les 834 millions de dollars ne représentent que 7,5 % de moins que les 897 millions de dollars investis au premier trimestre 2019, répartis sur 116 contrats.

Les résultats du premier trimestre ont suivi les transactions conclues et divulguées entre le 1er janvier et le 31 mars 2020. Selon les données de l’ACCV, le trimestre a vu trois méga-transactions de plus de 50 millions de dollars avant les impacts économiques causés par COVID-19. En comparaison, le premier trimestre 2019 a vu six méga-opérations. La série C de 120 millions de dollars canadiens de Miovision (annoncée en janvier) a été la seule méga-opération divulguée ce trimestre.

La CVCA a noté qu’il y avait eu trois sorties soutenues par le capital-risque au premier trimestre, pour un total de 16 millions de dollars, bien que ses données préliminaires n’aient pas révélé à quelles transactions elle faisait référence. Les données finales du trimestre devraient être publiées début juin.

Les données de ce trimestre font suite à une année record pour les investissements canadiens en capital-risque. En 2019, les investissements en capital-risque ont atteint de nouveaux sommets avec un montant record de 6,2 milliards de dollars canadiens investis dans 539 opérations.

RELATIVES : Rapport : Les entreprises en démarrage pourraient alimenter la reprise de l’économie canadienne

Dans son rapport préliminaire, la CVCA a prédit que les niveaux d’activité seront probablement plus faibles au deuxième trimestre 2020 « car les entreprises ont réagi au verrouillage du Canada à la mi-mars suite à la déclaration officielle du 11 mars de l’Organisation mondiale de la santé selon laquelle COVID-19 était une pandémie ».

Un récent rapport de Startup Genome a révélé que 58 % des start-ups au Canada ont déclaré que leur industrie avait été « affectée de manière significative » par la crise COVID-19, soit sept points de pourcentage de plus que la moyenne mondiale.

Quatre pour cent des startups canadiennes ont déclaré à Startup Genome qu’elles sont effectivement fermées en raison de la pandémie. Sur une note plus positive, huit pour cent des start-ups canadiennes ont déclaré que leur industrie avait connu une croissance.

Selon la CVCA, les investissements en PE ont augmenté par rapport à la même période l’année dernière, avec 4,5 milliards de dollars investis sur 119 opérations au premier trimestre 2020. Cela représente le double du montant investi au cours du même trimestre l’année dernière, qui s’élevait à environ 2 milliards de dollars.

Il y a eu cinq sorties soutenues par le capital-investissement au cours du premier trimestre, pour un total de 8,8 milliards de dollars, y compris l’introduction en bourse de GFL Environmental sur le TMX et le NYSE.



Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires