L’Institut quantique devient le premier IBM Q Hub au Canada

0
71


L’Institut quantique (IQ), un organisme de recherche situé à l’Université de Sherbrooke au Québec, rejoint le réseau IBM Q en tant que IBM Q Hub. IQ sera le premier Hub au Canada et le 14ème au niveau mondial.

« Grâce à cette initiative, de nombreuses organisations québécoises seront en mesure de devenir des leaders mondiaux ».

L’Université de Sherbrooke a reçu un soutien de 4,5 millions de dollars du gouvernement du Québec pour accroître sa capacité de calcul quantique en tant que Q Hub d’IBM. Le financement servira à sécuriser l’accès en nuage aux systèmes et logiciels d’informatique quantique d’IBM, y compris un système de 53 bits, actuellement le plus grand système universel disponible dans l’industrie.

Le premier membre officiel du centre IBM d’IQ est CMC Microsystems, qui dispose d’un réseau national d’universités et d’entreprises travaillant dans le domaine de l’innovation micro-nano technologique.

« Cette collaboration convient parfaitement aux chercheurs de notre réseau », a déclaré Gordon Harling, président et directeur général de CMC Microsystems. « Nous croyons fermement que l’espace quantique sera stratégiquement important et, grâce à cette initiative, de nombreuses organisations québécoises seront en mesure de devenir des leaders mondiaux ».

Selon une enquête du programme fédéral Quantum Canada, le secteur public canadien a investi plus d’un milliard de dollars dans la recherche et le développement quantique au cours de la dernière décennie. Toutefois, le pays serait toujours confronté à un engagement limité avec l’industrie et à des mécanismes de commercialisation peu clairs, qui constituent les principaux défis du secteur.

Les hubs quantiques d’IBM ont pour but d’accélérer la recherche, de développer des applications quantiques commerciales et de fournir aux jeunes entreprises et autres entreprises un soutien, une formation et un accompagnement par les experts techniques d’IBM. Bien qu’IQ représente le premier hub dans le cadre de ce réseau, ce n’est pas la première fois que le réseau Q d’IBM s’associe à une université canadienne.

RELATIVES : L’apprentissage machine pourrait être l’atout du Canada dans la course aux armements de l’informatique quantique mondiale

En avril 2019, IBM a collaboré avec l’université de Waterloo pour développer des programmes visant à préparer les étudiants à des carrières dans le domaine des sciences quantiques, à travers les sciences et les affaires. Ce partenariat s’est concentré sur des projets de recherche avec des étudiants et des professeurs afin de faire progresser la science fondamentale, la technologie et les logiciels nécessaires à la mise en place de systèmes quantiques plus performants. Un membre canadien du réseau Q d’IBM est la start-up 1QBit, basée à Vancouver.

IQ a été créé en 2016 à la suite d’un investissement du Fonds d’excellence pour la recherche Canada First. L’institut se concentre sur le développement de projets, la formation du personnel, le développement des technologies quantiques et de l’esprit d’entreprise, l’engagement des acteurs du secteur et la sensibilisation de la société aux défis de la science quantique.

« Le Q Hub d’IBM à IQ est un outil à la fois pour la recherche fondamentale et le développement d’applications pratiques », a déclaré Alexandre Blais, directeur scientifique d’IQ. « Nous voulons construire une communauté quantique d’utilisateurs où les universités, les entreprises privées et les start-ups se rencontrent et se connectent ».

Source de l’image L’Institut quantique via Facebook.



tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here