Ligue des champions : l’AS Monaco chute à Dortmund

0
362

Deuxième match et deuxième défaite pour l’AS Monaco en Ligue des champions, cette fois, sur le terrain du Borussia Dortmund (3-0).

Engluée à une bien peu glorieuse 18ème place en Ligue 1, l’AS Monaco a perdu pour la deuxième fois en deux matches de Ligue des champions. Battue il y a deux semaines par l’Atlético de Madrid (2-1), l’ASM a cette fois lourdement chuté sur le terrain du Borussia Dortmund (3-0, buts de Bruun Larsen, Alcacer et Reus), ce qui compromet (déjà) ses chances de qualification pour les huitièmes de finale de la compétition. Il faudra prendre six points lors de la double confrontation qui approche face au FC Bruges. Mais ce Monaco-là en a-t-il seulement les moyens ?

Une première période encourageante…

Pourtant, la première période des hommes Leonardo Jardim avait été plutôt encourageante. Ce sont même eux qui se sont procurés les premières occasions, avec le même Youri Tielemans. Si la première frappe de l’international belge avait été trop molle (17e), la deuxième a forcé le portier du Borussia, Roman Bürki, à une superbe parade au niveau de sa lucarne gauche (19e). Cette première mi-temps, disputée sur un rythme peu élevé, fut équilibrée, et le BvB répondit par deux occasions, lui aussi, mais Pablo Alcacer ne trouva pas le cadre (33e) et Marius Wolf, lui, trouva Diego Benaglio, auteur d’un bel arrêt (39e). Malheureusement pour lui, le portier suisse se blessa sur cette action et céda sa place avant la pause à Danijel Subasic, qui assista de près au naufrage monégasque…

… Une deuxième désespérante

Dès la 51e minute, la digue monégasque céda, Sancho s’amusant dans la défense monégasque pour servir Jacob Bruun Larsen à la limite du hors-jeu. Le jeune Danois, entré en jeu à la pause, donna l’avantage aux Jaune et noir (1-0). L’ASM ne se remit jamais totalement de ce premier but encaissé, concédant un penalty par Kamil Glik à la 68e. Alcacer envoya le cuir sur la barre transversale, mais ce ne fut que partie remise pour le BvB. Quatre minutes plus tard, le même Alcacer, après avoir dribblé Subasic, ne manqua pas la cible cette fois (2-0, 72e). En dépit de quelques tentatives en deuxième période (talonnade de Grandsir à la 78e, frappe de Tielemans à la 89e), l’ASM n’est jamais parvenue à revenir dans la partie et concéda même un troisième but dans le temps supplémentaire, Marco Reus, étrangement seul, reprenant victorieusement un centre de Bruun Larsen (3-0, 90e+2).

Pour Monaco, le déplacement à Bruges dans trois semaines a déjà des allures de dernière chance. Mais pour Leonardo Jardim, l’urgence, c’est d’abord la réception du Stade rennais, dimanche, pour mettre fin à cette vilaine série de trois défaites et de neuf matches sans victoire…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here