Lightspeed rapporte que COVID-19 a réduit la demande pour ses services de commerce électronique, car les restuarants, les détaillants fortement touchés

0
135


Lightspeed POS, basé à Montréal, a signalé que les mesures de distanciation sociale mises en place grâce à COVID-19 ont eu un impact sur la demande globale des commerçants pour les services de la société de commerce électronique.

« Malgré les risques et les incertitudes actuels, Lightspeed estime être bien placé pour aider les PME du secteur de la distribution et de la restauration ».

La société de vente au détail a fait le point sur ses activités jeudi, avant la publication de ses résultats financiers du quatrième trimestre fiscal et de l’année 2020, prévue pour le 21 mai. Dans cette mise à jour, Lightspeed a noté que la pandémie a actuellement un impact sur les clients de Lightspeed dans les secteurs du commerce de détail et de l’hôtellerie, notamment sur la valeur brute des transactions de ces commerçants, leur demande de services Lightspeed et le taux de désabonnement dû aux fermetures d’entreprises.

La start-up prend actuellement des mesures pour atténuer certains des effets des fermetures d’entreprises, en disant qu’elle utilise des initiatives axées sur le client, telles que des remises sur les abonnements et des accords de paiement différé. Lightspeed a également déclaré qu’elle mettait en place des « mesures de limitation des coûts » dans le cadre de sa stratégie d’atténuation, mais n’a pas précisé si cela pouvait signifier des licenciements ou des changements dans son activité.

Lightspeed offre aux commerçants un accès gratuit pendant trois mois à ses services de commerce électronique et de livraison. Son offre de commerce électronique permet aux détaillants de gérer les stocks, les rapports de vente, l’expédition, les données sur les clients et le marketing, tandis que le service de livraison de Lightspeed aide les restaurateurs à regrouper et à livrer les repas.

L’entreprise donne également à ses commerçants des conseils et des ressources pour accéder à des aides financières, réduire les coûts et augmenter la rentabilité pendant la pandémie.

Lightspeed a fait état d’une dynamique positive pendant la majeure partie du quatrième trimestre fiscal, mais prévoit que les mesures de distanciation sociale dues à COVID-19 auront un impact négatif sur sa performance financière. L’entreprise a indiqué qu’elle disposait d’environ 220 millions de dollars US en espèces au 31 mars, en plus des 25 millions de dollars US disponibles dans le cadre de sa facilité de crédit garantie.

« Malgré les risques et les incertitudes actuels, Lightspeed estime être bien placé pour aider [small- and medium-sized business] les détaillants et les restaurants délaissent les systèmes sur site existants pour des solutions omnicanal basées sur le cloud », indique la société dans sa mise à jour.

RELATIVES : Shopify annule son projet d’accueillir virtuellement la conférence annuelle des développeurs

Cette année, Lightspeed a acquis le développeur allemand de systèmes de point de vente Gastrofix, la quatrième acquisition depuis que Lightspeed est entré en bourse au début de 2019. L’année dernière, Lightspeed a acquis trois sociétés : iKentoo, fournisseur suisse de solutions de point de vente, Kounta, société australienne, et Chronogolf, une solution destinée aux exploitants de terrains de golf.

Fondée par Dax Dasilva en 2005, Lightspeed a développé des logiciels de point de vente et de commerce électronique pour les petites entreprises. Son offre technologique est conçue pour aider les détaillants, les restaurants et les commerçants en ligne à créer et à gérer leurs activités.

Les solutions de l’entreprise visent à centraliser les stocks, la gestion des clients, les ventes et les analyses pour les marchands en ligne et les marchands de briques et de mortier. Début mars, Lightspeed est présent dans plus de 100 pays et emploie 900 personnes.

La start-up s’est concentrée sur la croissance internationale au cours des derniers mois et a récemment engagé un nouveau directeur du personnel pour l’aider dans son expansion. On ignore pour l’instant comment ces efforts ont été affectés par la pandémie mondiale.

Source de l’image TSX via Twitter



tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here