Les soldes d’hiver seront avancées au 2 janvier ?

0
411

Rien n’est sûr pour l’instant, mais la Confédération des commerçants indépendants de France a demandé à ce que la date des soldes soit avancée au 2 janvier. Leur requête serait légitime en raison des mouvements des gilets jaunes, ce qui selon eux les pénalise dans leur vente.

Une requête pour avancer les soldes d’une semaine

Ce mercredi 26 décembre, Francis Palombi, le président de la confédération a confié à Franceinfo que la confédération avait demandé à ce qu’on avance la date des soldes d’une semaine. Si les soldes d’hiver ne doivent commencer que le 9 janvier, il est donc possible qu’elles soient avancées au 2 janvier suite à cette requête spéciale. Seuls les départements lorrains ne seront pas touchés par cette demande, car pour eux, les soldes débutent déjà le 2 janvier. Le but de cette manœuvre serait donc de permettre aux commerçants qui ont été pénalisés par les manifestations effectuées par les gilets jaune pendant en tout 6 samedis de ces dernières semaines.

Une grosse perte de chiffre d’affaires par rapport à 2017

En 2017, les ventes ont dépassé de 25% les ventes de 2018 à la même époque. La plupart de ces commerçants ont donc perdu le quart de leur chiffre d’affaires du mois de décembre à cause de ces manifestations. De plus, ces dernières sont tombées inopinément dans la période où le chiffre d’affaires est normalement boosté par les fêtes de Noël, et de fin d’année. « J’ai rencontré la secrétaire d’État auprès de Bruno Le Maire, je lui ai suggéré que peut-être, ce serait bien de commencer les soldes au 2 janvier ou au 3 janvier (…) Cela pourrait permettre de démarrer janvier dans des conditions pas trop catastrophiques, à condition que les Gilets jaunes ne soient pas à nouveau en mobilisation sur les ronds-points, à l’entrée des villes » a affirmé Francis Palombi.

Stop aux manifestations !

En plus d’attirer l’attention de tous, Francis Palombi a également parlé de l’état des commerces indépendants qui est déjà assez fragile actuellement. Si nous continuons sur cette voie, ces derniers vont finir par être contraints de réduire leurs effectifs. Le président de la confédération a aussi remis sur le tapis les attentats de ces dernières années. Pour lui, ces manifestations ont participé à ternir l’image de la France. « Cela nous replace dans le contexte que nous avons vécu assez récemment avec les attentats. C’est à peu près le même impact ». « Stop aux manifestations ! » a-t-il également affirmé.

Dernières soldes de 6 semaines ?

Même si l’on ignore encore l’issue de cette requête, chacun s’imagine quand même qu’avec la loi Pacte qui a été adoptée en 2018, qui envisage de réduire la période des soldes, il s’agit donc probablement de la dernière saison avec 6 semaines de promotion. Comme cette mesure devrait être adoptée d’ici l’été 2019 ou au plus tard pour les soldes d’hiver 2019. Les commerçants veulent donc profiter au maximum de ces derniers soldes de 6 semaines, et de gagner une semaine afin d’essayer d’encaisser ce qu’ils ont malencontreusement perdu lors de ce mois de décembre 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here