Les crypto-monnaies modifient le fonctionnement des systèmes financiers, déclare le gouverneur de la CBN.

Le gouverneur de la banque centrale nigériane Godwin Emefiele, a récemment fait une déclaration réitérant son position anti-crypto. La fintech et les crypto-monnaies obligent les banques et les institutions financières à changer leur mode de fonctionnement. Selon Emefiele, cela nécessite que le Comité de politique monétaire (MPC) de la banque centrale repense la façon dont il réglemente le système financier.

Repenser la régulation du système financier

Godwin Emefiele, aurait déclaré que le MPC devait tracer une nouvelle voie pour changer l’orientation de la politique monétaire du Nigéria. De plus, l’organisation devait se réunir les 18 et 19 juillet.

Les nouvelles technologies et les innovations jouent un rôle important dans le développement du Nigeria, a déclaré Emefiele. Par conséquent, les décisions futures du MPC devraient chercher à renforcer les contributions de ces techniques.

De plus, Emefiele a fait valoir que la fintech et les crypto-monnaies ont changé le fonctionnement du système financier, qui doit être repensé. La nouvelle a été aperçu dans des commentaires publiés par le Nigerian Daily News.

Il a déclaré : « L’évolution des technologies financières, des crypto-monnaies, des paiements numériques, de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique a modifié le fonctionnement des secteurs financier et bancaire. Tant au niveau mondial que national. D’où l’appel urgent à repenser la régulation, la supervision et la mise en œuvre de la politique monétaire du système financier. »

 Les nouvelles technologies et innovations s’accompagnent souvent de risques et d’incertitudes, selon lui. Cependant, Emefiele soutient qu’elles apportent également certains avantages. À titre d’exemple, elles offrent un meilleur accès aux services financiers, la réduction de la pauvreté et la création d’emplois.

A lire : Le directeur financier de Circle déclare que la société envisage une introduction en bourse fin 2022.

Se familiariser avec les nouvelles technologies pour élaborer un politique monétaire pertinent

En outre, le rapport a également cité le gouverneur de la CBN exhortant les membres du MPC sur la compréhension du secteur. Il appelle la MPC à se familiariser avec les outils de politique monétaire et les objectifs liés au monde numérique.

Il a souligné : « Les membres du MPC doivent s’approprier une compréhension de niveau avancé de l’interaction de la numérisation avec les objectifs, les cibles et les outils de la politique monétaire. Cela afin d’assurer la pertinence de la politique monétaire et le rôle des autorités monétaires dans le nouveau monde numérique, « .

Concernant le départ à la retraite du MPC, Emefiele a déclaré qu’il s’agissait d’un événement important. En effet, il a donné à la banque centrale l’occasion d’évaluer ses performances au cours de ses dernières années.

Bonus : La banque centrale néerlandaise a infligé une amende de 3,3 millions d’euros à Binance.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles Similaires