Les consommateurs français de plus en plus adeptes de la vente en ligne

0
172

À quelques jours du début des opérations de soldes de fin d’année, une étude a été effectuée et publiée officiellement par la FEVAD ou Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance, concernant l’évolution des ventes en ligne pour ce T3 2018. Elle s’est concentrée sur les détails dans le but de nous offrir une vue d’ensemble sur la situation actuelle du secteur e-commerce, dont voici les principaux chiffres.

Le compte à rebours pour Noël va bientôt commencer. Il est donc l’heure pour un petit bilan sur les chiffres d’affaires se rapportant au e-commerce. Ce 15 novembre 2018, la FEVAD a publié les résultats de son étude. Les premiers chiffres sont flagrants : par rapport au troisième trimestre 2017, avec un CA de 19.3 milliards d’Euros, celui de 2018 a connu un accroissement total de 15.4%. Concrètement, le CA pour le T3 2018 a donc atteint les 22.3 milliards d’euros. Pour ce qui est du nombre de transactions, il a aussi connu une hausse de 24.5% par rapport à l’année passée, et a donc atteint les 370 millions de transactions pour 37.7millions de cyber consommateurs.

La FEVAD s’est aussi penchée sur le cas des sites e-commerces. Le nombre de cyber marchand a aussi augmenté de 14%, c’est-à-dire plus de 24.000 nouveaux sites en une seule année, ce qui fait actuellement un total de 194.000 sites marchands. Force est donc de réaliser que c’est un secteur qui est en pleine expansion. Et les acheteurs français se sont fidélisés à ce moyen de faire ses courses. En effet, la fréquence d’achat des consommateurs sur internet pendant une même période a aussi connu une hausse de 20%, soit 11.8 achats par client. En moyenne, un client va donc faire une transaction tous les 8 jours, avec environ 60 euros d’achats par opération. C’est le seul chiffre ayant connu une baisse, car en 2017, on était à 64 euros. Selon l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie, 87.6% soit 37.7 millions d’internautes ont affirmé avoir déjà effectué des achats sur internet, soit 861.000 nouveaux acheteurs de plus qu’il y a un an.

Si les ventes en ligne continuent sur la même lancée, le CA total pour toute l’année devrait surpasser les 90 milliards d’euros. 19 milliards d’euros de ce CA sont générés par les ventes durant les évènements annuels de Black Friday, Cyber Monday et Noël. Tous ces évènements étant à venir (Black Friday : 23 novembre, Cyber Monday : 26 novembre et Noël 25 décembre), ce dernier trimestre de l’année devrait jouer gros encore pour atteindre et même dépasser ces prévisions. Petits comme grands commerçants en ligne, sont en train de préparer ces événements afin d’atteindre leur prévision de vente. Les plus grands sites comme Amazon ou eBay renforcent même leur personnel en prenant des intérims pour leur prêter main-forte et assurer les commandes de fin d’année.

Pour finir, si l’on regarde donc 10 ans auparavant, en 2008, le secteur du e-commerce représentait 20 milliards d’euros. Pour Jamila Yahia-Messaoud, Directrice du Département Consumer Insights de Médiamétrie : « aujourd’hui, près de 9 internautes sur 20 achètent sur internet et presque tous (98%) se disent satisfaits de leur expérience ». En conséquence, en 10 ans, et avec des Français de plus en plus habitués, voire même dépendants, au service en ligne, le secteur n’a pas cessé de se développer. En ces temps, la FEVAD avait identifié 48500 sites e-commerces actifs (donc un résultat de +30% par rapport à 2007), contre aujourd’hui 194.000.

tout savoir sur la crypto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here