Les carburants vont changer de nom à la pompe à partir du 12 octobre

Le 12 octobre prochain, la France va appliquer une directive européenne qui vise à harmoniser l’appellation des carburants dans les stations-services. 

À partir du 12 octobre prochain, vous risquez d’être un peu perdu si vous allez faire le plein à la pompe. La signalétique de plusieurs carburants va en effet être modifiée afin de cadrer avec une directive européenne datant de 2014., explique mardi Les Échos.

Étiquettes rondes ou carrées

L’essence sera désormais indiquée sous la forme d’étiquette ronde avec la lettre « E ». Le diesel, lui, sera signalé avec des étiquettes carrées et la lettre « B », pour « biodiesel ».

Place au « E5 » et au « E10 »

Pour les sous-familles de carburants essence, le taux maximum d’ethanol sera indiqué dans l’étiquette. Ainsi, le SP95 et le SP98, qui sont fabriqués au maximum 5% d’éthanol, deviendront « E5 ». Dans la même logique, le « SP95-E10 » deviendra le « E10 ». Quant au superéthanol, qui contient 85% d’éthanol, il deviendra le « E85 ».

Le « B10 », diesel du futur

Du côté des diesels, le diesel, contenant 7% de bio composant, sera nommé « B7 ». À venir, le « B10 » puis le XTL désigneront les diesels du futur, fabriqués avec du gaz naturel et des huiles végétales.

L’objectif : faciliter les voyages en voiture

L’objectif de cette harmonisation est de faciliter les voyages en voiture au sein de l’Union européenne. Le 12 octobre prochain, sept autres pays que la France vont aussi changer leurs étiquettes dans les stations essences : l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Macédoine, la Serbie, la Suisse et la Turquie.

Partager:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur reddit
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Articles Similaires