L’entreprise Apple pourrait-elle faire l’acquisition de Pullstring pour muscler Siri ?

0
478

Pour pouvoir doper Siri, l’entreprise de la pomme aurait le projet de faire l’acquisition de la start-up Pullstring spécialisée dans les interfaces vocales, les fonctionnalités intelligentes d’Hello Barbie sont notamment grâce à cette société.

Alors que les assistants numériques et les enceintes connectées prennent de plus en plus de place dans la vie quotidienne de nombreuses personnes, la société de Tim Cook semble accuser un retard technologique comparé à ses premiers concurrents dans ce domaine, c’est à dire : Google, et Amazon. Mais, il semblerait que la firme de Cupertino a des projets concernant l’amélioration de Siri. Et si l’on s’en tient à des sources qui ont été citées par le média Axios, Apple serait justement sur le point de racheter Pullstring, une société se spécialisant dans les interfaces vocales..

Pullstring pourrait peut-être aider Apple

Il est fort probable que vous n’en ayez jamais entendu parler, mais cette start-up est derrière tous les produits Hello Barbie de l’entreprise Mattel. « Avec Hello Barbie, Mattel exploite PullString Converse pour alimenter plus de 30 heures de conversation informatique entre les enfants et leur personnage adoré » peut-on d’ailleurs lire sur le site officiel de Pullstring. L’entreprise a pu se faire un nom et marquer son territoire grâce à ces jouets, mais elle a rapidement migré vers l’internet des objets. Aujourd’hui, elle permet à de nombreuses entreprises de créer leurs propres services sur les enceintes connectées comme celles d’Amazon par exemple, les Echo. Parmi ses plus grands clients figurent, Nickelodeon, HBO, et HomeAdvisor.

Pour l’instant, l’acquisition n’est pas encore confirmée. Mais il se peut qu’Apple obtienne les technologies de cette start-up à un prix assez bas, comparé à l’enjeu qu’elle pourrait apporter à Apple, plus précisément à Siri. Cette rumeur est arrivée alors qu’à peine 2 mois, la firme de Cupertino a décidé de nommer l’ancien responsable de l’intelligence artificielle de chez Google, John Giannandrea comme vice-président. À l’heure où l’on écrit ces lignes, c’est donc John Giannandrea qui est la tête de CoreMl et Siri, une technologie qu’Apple a mise au point pour permettre aux développeurs d’intégrer de l’apprentissage machine sur leurs applications.

L’an dernier, pour pouvoir être à la hauteur d’Amazon Alexa et Google Assistant, Apple a aussi lancé les Shortcuts. En substance, ce sont des raccourcis que les utilisateurs peuvent utiliser pour déclencher de nombreuses actions, tout cela à partir d’une commande personnalisée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here